L'aura humain et son développement

Dieu est à l'intérieur de soi, pourquoi doit-on aller le rechercher dans un église ?

  • Accueil
  • > Recherche : corps causal

3 mai, 2017

VAZON’i MOZIKA

Classé dans : — cyrius @ 14:01

Ny onjanao ry mozika
Sarotsarotra adika
Mampanembona aoka izany
Ny ambiroa lasana any

Ny feonao ry mozika
Ny maso, he mibaliaka
Ny vava mihira mihiaka
Manako hatrany am-pita

Izy moa mihira foana
Ny mpihaino moa aza moana
tsy mahaloa-peo akory
Rahariva ireo tsy hatory

Izato izy mitafy lamba
Ny andilany, bangabanga
Moa io koa va ny fony ?
Midoboka, tsy tony.

Hanohana ara-bola ?

le corps causal et la loi du karma

 

14 mars, 2017

LES POUVOIRS DES BIJOUX

Classé dans : — cyrius @ 13:28

LES PIERRES

Spirituellement, Les pierres sont des être vivants comme les l’homme et les animaux, ses lumière et ses pouvoirs sont les des preuves. Les pierres sont de véritable boites noires, Elles possèdent  de nombreux informations historiques. Les pierres sont à la fois réceptrices et émettrices de vibrations, elles stockent des énergies positifs ou négatifs. Les pierres des bijoux aussi, elles conservent des ondes vibratoires négatifs ou positifs, de leurs anciens possesseurs, et des ondes vibratoires des personnes qui les avaient touchées, et ses ondes ont des conséquences sur son porteur et son utilisateur.

Rayon de jouailleries
Ces rayons montrent que les pierres ont de pouvoirs, ces pouvoirs sont contagieux aux propriétaires, possesseurs je voulais dire.
Effet et animation créés par Cyrius (Tanguy Parfait de mon .nom).
Les jouailleries et ses rayons. Si vous voulez qu’on vous crée une image comme celle-ci, voici mon e-mail : shivatanguy@gmail.com.

LES PYRAMIDES ET LES STATUETTES EN PIERRES Les pyramides sont construites avec des pierres et elles renfermes beaucoup d’informations historiques et spirituels.Les statues gigantesque de l’Île de Pâques, les pyramides nous étonnent. Nous ne savons pas comment elles sont sculptées/édifiées par qui ? Quand ? Ces mêmes questions sont posées en voyant les crânes de cristal. Nous demandons entre nous ou on se demande soi même ; avions nous trouver de réponses ? Si oui bien ; sinon essayons nous de demander à ces objets ; ils nous répondrons. Nous n’avons pas de doute que ces objets ont des informations à nous transmettre : des événements historiques, des enseignements, des énergies prêts à être utilisés. Ces pierres ont des mémoires endormies comme les êtres vivants, surtout les humains, et elles se réveillent si les conditions seront favorables, agissent indépendamment de votre contrôle. Chaque contact avec une pierre entraîne un échange d’énergie entre Soi et la pierre concernée. Ces énergies que vous ne prenez peut être pas conscience, qui sont endormies dans la subconscience. Sauf si vous arrivez à prendre conscience de ces facultés et commence à les exploiter volontairement L’Atlantide et la Lémurie furent engloutis, la grande bibliothèque d’Alexandrie contenant 700 000 volumes fut incendiée par Jules César. . L’ histoire des ces mondes et les documents qui renferment beaucoup d’histoire de cette terre sont quasi-perdus. Mais pas vraiment perdus, pas totalement oubliés.   Parmi nous des atlants et des lémuriens réincarnés. Ces personnes conservent engloutis après de nombreuses certaines mémoires de ces continents Vous qui avez déjà accès dans cette Bibliothèque conservent des souvenirs dans votre Akash (mémoire causal). )Le double étherique est créé à partir du corps causal, sa structure imite la structure du corps causal. C’est pourquoi qu’on arrive parfois à confondre l’Akash causal et l’un des 5 tatwa du double étherique (mémoire étherique ?). Savez-vous que les peuples de ces 2 continents ont utilisées des pierres pour leur servir de « boites noir » ? Ils stockent des informations, leurs savoir dans certains pierres. Les lémuriens par exemples utilisent des stèles à la forme d’un appareil génital mâle (pierre mâle : vatolahy en malgache) pour immortaliser certains événements et/ou histoires. Les Malgaches et les Hébreux ….ont hérité cette tradition. Dans la bible, Josué (josué 3 : 4) éleva une stèle quand il eurent traversé le lac de Jourdain : 3. Ordonnez-leur pour dire: ‹ Portez, pour vous, de là, du milieu du Iardèn, de la position des pieds des desservants, fixes, douze pierres et passez-les avec vous. Déposez-les au gîte où vous nuiterez cette nuit ›. »4. Iehoshoua‘ crie aux douze hommes qu’il avait fixés parmi les Benéi Israël: un homme, un homme par rameau. 5. Iehoshoua‘ leur dit: « Passez face au coffre de IHVH-Adonaï, votre Elohîms, au milieu du Iardèn. Que chaque homme soulève une pierre sur son épaule, au nombre des rameaux des Benéi Israël. 6. Pour que cela soit un signe, en votre sein. Quand vos enfants questionneront demain pour dire: ‹ Ces pierres, que sont-elles pour vous ? › 7. Dites-leur: ‹ Les eaux du Iardèn ont été tranchées, face au coffre du pacte de IHVH-Adonaï, à son passage du Iardèn; les eaux du Iardèn ont été tranchées; et ces pierres sont un mémorial pour les Benéi Israël, en pérennité ›. » 8. Les Benéi Israël font ainsi, comme Iehoshoua‘ l’avait ordonné. Au milieu, ils chargent douze pierres du Iardèn, comme IHVH-Adonaï en avait parlé à Iehoshoua‘, au nombre des rameaux des Benéi Israël. Ils les font passer avec eux au gîte, et les déposent là. 9. Iehoshoua‘ érige douze pierres, au milieu du Iardèn, sous la position des pieds des desservants, porteurs du coffre du pacte. Elles sont encore là, « ce jour ». (Réf : bible d’André Chouraqui) Ces pierres sont appelées aussi pierres conservatrices/porteurs de messages (vato namelan-kafatra en malgache). Madagascar n’avait pas des documents écrits qu’après l’immigration des Arabes (depuis quelques siècles), mais des histoires antédiluviennes sont conservés dans ses mythes. Ces mythes sont sont transmis de bouches à oreilles depuis de nombreuses générations dans des différentes régions et on n’arrive pas à savoir leurs auteurs. Mais des outils matériels comme les pierres ont participé aux transmissions de leurs mémoires. Un yogi en train d’expliquer le tantra yoga a dit un jour : « si on médite en ces pierres, on connaîtra l’histoire qui s’y passait ». N’oubliez pas que les pierres ont leurs éthers ; leurs mémoires. Les mythes connus d’une région sont connus d’une autre et certains noms se répètent dans ces histoires, des noms de personnes qu’on n’arrive pas à dater leurs temps, mais plusieurs indices ont confirmés que ces histoires existaient avant le grand déluge ( à peu près 12 000 ans). Je ne citerai pas ici les titres de ces mythes pour vous laisser les étudier librement. Les statues gigantesque de l’Île de Pâques, les pyramides nous étonnent. Nous ne savons pas comment elles sont sculptées/édifiées par qui ? A quand ? Ces mêmes questions sont posées en voyant les crânes de cristal. Nous demandons entre nous ou on se demande soi même ; avions nous trouver de réponses ? Si oui bien ; sinon essayons nous de demander à ces objets ; ils nous répondrons. Surtout de ne pas oublier que le pouvoir dépend de la capacité psychique de chacun. Je ne cite qu’un seul utilité des pierres dans cet article, mais elles ont beaucoup d’utilités, voyez les dans certains histoires de l’Atlantide.

Obtenez des euros en lisant des mails, en visitant nos partenaires, en participant à des jeux concours et aux bons plans du web ! Inscrivez vous maintenant !

 

LE DOUBLE ETHERIQUE

Classé dans : — cyrius @ 12:59

L’éther est la composition principale du cosmos.
Tout objet mobile ou immobile le contient.
En liquide, gazeux ou solide, l’éther est son ingrédient principal.

Siège des 7 chackra (image à droite), les 5 tattva, les nadis, conteneur de l’akash.
Le corps éthérique, premier couche de l’aura, vibre à une fréquence très proche de celle du corps physique.
Le double éthérique est un corps lumineux, sa couleur est varié : argentée, blanche comme neige, rouge et autres.
L e double éthérique est parcouru de canaux d’énergies appelés Nadis.

Créé à partir du corps causal et contenants une partie de ses facultés.
Il laisse apparaître des caractères infantiles : naïveté, mémoires, imitation, la répétition
C’est lui qui domine sur l’enfance.
Avons nous perdu ceux qu’on a appris dans l’enfance ? J’entend, votre réponse est non.
Et son influence diminue peu à peu, surtout en donnant place au corps mental.
Il régit l’automatisme, les réflexes.

Cet aura est appelé en malgache « aina » qui veut dire « vie » ou souffle de vie.
Nous savons bien que le corps physique est alimenté en énergie vital par ce corps, et ces énergies sont les prana qui circulent dans les 72 000 nadis (canaux énergétiques).
Nous vivons physiquement par ce corps, ce corps se sert de lien entre le corps physiques et les autres auras par les chakras qui se situent dans ce corps (voir l’image à droite : l
e double étherique et les 7 chakras).
Sans cet aura, sans vie physique, c’est pourquoi nos ancêtres l’appellent  « vie »  ou « corps de vie ».

Son influence renforce l’enfance et les caractères infantiles :
Les enfants sont gâtés, à cause de l’influence éthérique.
Ils ont besoin de chaleur, de réconfort,.. qui alimentent le double éthérique.
Ces enfants ont peu de honte, influence de l’eau qui domine ce corps  ; pas de crainte de faire ses besoins aux yeux de qui que ceux soient, face aux nombreux yeux qui les regardent ou pas…
Les adolescent ou adultes dominés par ce corps agissent de la sorte,
On parle de tout et de rien.
Tourner la langue 7 fois avant de parler n’est pas un truc éthérique, tourner la langue dans la bouche d’un(e) voisin(e), oui.
Il est la source de l’instinct, caractère animale.
Les animaux, les végétaux, et tous ceux qui sont créés ont ce corps.
Il est lié au swadhistana chakra.
Conteneurs de l’Akash qui mémorise les expériences vécus dans tous les vies antérieurs et le présent.
Tous nos actes et nos habitudes sont mémorisés par ce corps et il continue de les revivre après la mort physique.
C’est pourquoi que certaines personnes disent d’avoir revu un  amis ou un membre de famille à un endroit qui lui est familier, faire des choses comme il avait l’habitude de faire quand il était encore en vie, dire des choses qu’il avait l’habitude de dire pendant sa vie physique.
C’est être n’est pas un démon, ni son corps physique qui est déjà mort, mais c’est son double étherique.
Il ne vient pas par sa volonté, quelque chose dans notre monde l’attire et l’appelle.

Il continue de faire les choses faites par la personne quand il était vivant parfois ils reviennent pour demander à ses proches des objets qu’ils aiment pendant sa vie.
Pour éviter ce fait, les Malgaches envoient avec le défunt : des alcools s’il avait l’habitude de boire, certains vêtements, et/ou d’argent. Sinon, le défunt (son double étherique) pourra revenir les demander.
Nous savons maintenant pourquoi existe t-il , des cités hantées, maisons hantées, châteaux hantés etc…

Tous les êtres vivants ont de double étherique, les animaux par exemple, et ceux qui sont dominés les influences négatives de ce corps sont qualifiés par les anciens « mifanahim-biby » ou «bestiaux».
Ils ont bien pensé que l’auras fait l’humain, « ny fanahy  no olona » qui veut dire que plus on évolue spirituellement, on est plus humain.

NB :  L’Électricien  Russe  Seymon Davidovich Kirlian  eût découvert une méthode pour voir cette première couche de l’aura en 1939; reconnue officiellement en 1960. Cette méthode est connue sous le nom Effet Kirlian.

 

28 avril, 2014

LES POUVOIRS DES BIJOUX

LES PIERRES

Spirituellement, Les pierres sont des être vivants comme les l’homme et les animaux, ses lumière et ses pouvoirs sont les des preuves. Les pierres sont de véritable boites noires, Elles possèdent  de nombreux informations historiques. Les pierres sont à la fois réceptrices et émettrices de vibrations, elles stockent des énergies positifs ou négatifs. Les pierres des bijoux aussi, elles conservent des ondes vibratoires négatifs ou positifs, de leurs anciens possesseurs, et des ondes vibratoires des personnes qui les avaient touchées, et ses ondes ont des conséquences sur son porteur et son utilisateur.

Rayon de jouailleries

Ces rayons montrent que les pierres ont de pouvoirs, ces pouvoirs sont contagieux aux propriétaires, possesseurs je voulais dire.
Effet et animation créés par Cyrius (Tanguy Parfait de mon .nom).
Les jouailleries et ses rayons. Si vous voulez qu’on vous crée une image comme celle-ci, voici mon e-mail : shivatanguy@gmail.com.

LES PYRAMIDES ET LES STATUETTES EN PIERRES Les pyramides sont construites avec des pierres et elles renfermes beaucoup d’informations historiques et spirituels.Les statues gigantesque de l’Île de Pâques, les pyramides nous étonnent. Nous ne savons pas comment elles sont sculptées/édifiées par qui ? Quand ? Ces mêmes questions sont posées en voyant les crânes de cristal. Nous demandons entre nous ou on se demande soi même ; avions nous trouver de réponses ? Si oui bien ; sinon essayons nous de demander à ces objets ; ils nous répondrons. Nous n’avons pas de doute que ces objets ont des informations à nous transmettre : des événements historiques, des enseignements, des énergies prêts à être utilisés. Ces pierres ont des mémoires endormies comme les êtres vivants, surtout les humains, et elles se réveillent si les conditions seront favorables, agissent indépendamment de votre contrôle. Chaque contact avec une pierre entraîne un échange d’énergie entre Soi et la pierre concernée. Ces énergies que vous ne prenez peut être pas conscience, qui sont endormies dans la subconscience. Sauf si vous arrivez à prendre conscience de ces facultés et commence à les exploiter volontairement L’Atlantide et la Lémurie furent engloutis, la grande bibliothèque d’Alexandrie contenant 700 000 volumes fut incendiée par Jules César. . L’ histoire des ces mondes et les documents qui renferment beaucoup d’histoire de cette terre sont quasi-perdus. Mais pas vraiment perdus, pas totalement oubliés.   Parmi nous des atlants et des lémuriens réincarnés. Ces personnes conservent engloutis après de nombreuses certaines mémoires de ces continents Vous qui avez déjà accès dans cette Bibliothèque conservent des souvenirs dans votre Akash (mémoire causal). )Le double étherique est créé à partir du corps causal, sa structure imite la structure du corps causal. C’est pourquoi qu’on arrive parfois à confondre l’Akash causal et l’un des 5 tatwa du double étherique (mémoire étherique ?). Savez-vous que les peuples de ces 2 continents ont utilisées des pierres pour leur servir de « boites noir » ? Ils stockent des informations, leurs savoir dans certains pierres. Les lémuriens par exemples utilisent des stèles à la forme d’un appareil génital mâle (pierre mâle : vatolahy en malgache) pour immortaliser certains événements et/ou histoires. Les Malgaches et les Hébreux ….ont hérité cette tradition. Dans la bible, Josué (josué 3 : 4) éleva une stèle quand il eurent traversé le lac de Jourdain : 3. Ordonnez-leur pour dire: ‹ Portez, pour vous, de là, du milieu du Iardèn, de la position des pieds des desservants, fixes, douze pierres et passez-les avec vous. Déposez-les au gîte où vous nuiterez cette nuit ›. »4. Iehoshoua‘ crie aux douze hommes qu’il avait fixés parmi les Benéi Israël: un homme, un homme par rameau. 5. Iehoshoua‘ leur dit: « Passez face au coffre de IHVH-Adonaï, votre Elohîms, au milieu du Iardèn. Que chaque homme soulève une pierre sur son épaule, au nombre des rameaux des Benéi Israël. 6. Pour que cela soit un signe, en votre sein. Quand vos enfants questionneront demain pour dire: ‹ Ces pierres, que sont-elles pour vous ? › 7. Dites-leur: ‹ Les eaux du Iardèn ont été tranchées, face au coffre du pacte de IHVH-Adonaï, à son passage du Iardèn; les eaux du Iardèn ont été tranchées; et ces pierres sont un mémorial pour les Benéi Israël, en pérennité ›. » 8. Les Benéi Israël font ainsi, comme Iehoshoua‘ l’avait ordonné. Au milieu, ils chargent douze pierres du Iardèn, comme IHVH-Adonaï en avait parlé à Iehoshoua‘, au nombre des rameaux des Benéi Israël. Ils les font passer avec eux au gîte, et les déposent là. 9. Iehoshoua‘ érige douze pierres, au milieu du Iardèn, sous la position des pieds des desservants, porteurs du coffre du pacte. Elles sont encore là, « ce jour ». (Réf : bible d’André Chouraqui) Ces pierres sont appelées aussi pierres conservatrices/porteurs de messages (vato namelan-kafatra en malgache). Madagascar n’avait pas des documents écrits qu’après l’immigration des Arabes (depuis quelques siècles), mais des histoires antédiluviennes sont conservés dans ses mythes. Ces mythes sont sont transmis de bouches à oreilles depuis de nombreuses générations dans des différentes régions et on n’arrive pas à savoir leurs auteurs. Mais des outils matériels comme les pierres ont participé aux transmissions de leurs mémoires. Un yogi en train d’expliquer le tantra yoga a dit un jour : « si on médite en ces pierres, on connaîtra l’histoire qui s’y passait ». N’oubliez pas que les pierres ont leurs éthers ; leurs mémoires. Les mythes connus d’une région sont connus d’une autre et certains noms se répètent dans ces histoires, des noms de personnes qu’on n’arrive pas à dater leurs temps, mais plusieurs indices ont confirmés que ces histoires existaient avant le grand déluge ( à peu près 12 000 ans). Je ne citerai pas ici les titres de ces mythes pour vous laisser les étudier librement. Les statues gigantesque de l’Île de Pâques, les pyramides nous étonnent. Nous ne savons pas comment elles sont sculptées/édifiées par qui ? A quand ? Ces mêmes questions sont posées en voyant les crânes de cristal. Nous demandons entre nous ou on se demande soi même ; avions nous trouver de réponses ? Si oui bien ; sinon essayons nous de demander à ces objets ; ils nous répondrons. Surtout de ne pas oublier que le pouvoir dépend de la capacité psychique de chacun. Je ne cite qu’un seul utilité des pierres dans cet article, mais elles ont beaucoup d’utilités, voyez les dans certains histoires de l’Atlantide.

Obtenez des euros en lisant des mails, en visitant nos partenaires, en participant à des jeux concours et aux bons plans du web ! Inscrivez vous maintenant !

 

25 avril, 2014

MYSTERE RÉSOLUS

Mystere resolu : l’aura et ses influences ; le corps causal et la loi du karma ; loi de la creation ; création de Dieu et du Cosmos. L’unite avec Dieu ; Yoga ; hatha yoga, L’immortalite.

Les questions sans réponses depuis des millénaires :

LA SOUFFRANCE ET LA MALADIE

- Ses sources ; d’où viennent t-elles?
– sort de soi ou attirés par soi ?
– qui est le responsable de nos souffrance?

LA MORT

- Choix, accident et/ou destinée, obligatoire ou non?
– obligation ou pas ?
– Fin de la vie ?
– qui l’a créé? Dieu ou soi, démons?
– y a-t-il vraiment de résurrection ?

L’IMMORTALITÉ

- existe ou pas?
– peut-on espérer  de l’atteindre?
– Comment l’atteindre? avec des formules magiques ou des élixirs ? D’autres moyens?
AMÉLIORER SON SORT

- éviter les maladies
– augmenter la force physique et psychique
– Exploiter nos facultés

DIEU

- Sa naissance et son origine
– Comment a-t-il créer le Cosmos?
– Sa rapport avec ses créatures

Le but suprême de la pratique spirituelle est l’unité , avec Dieu ; être conscient de son être divin. Vivre selon et avec la volonté de Dieu.

Se libérer de la loi du Karma,

Savoir ses lois et ses recommandations ; les exécuter avec dévotion ; sans peur ni de crainte ; sans doute.

Questions  toujours considérés comme de mystères, et les mystères sont résolus dans ce site.
Obtenez des euros en lisant des mails, en visitant nos partenaires, en participant à des jeux concours et aux bons plans du web !
Inscrivez vous maintenant !

 

19 décembre, 2012

« MYSTERES » DE L’EXISTENCE

Classé dans : — cyrius @ 14:11

Mystère résolu : l’aura et ses influences; le corps causal et la loi du karma ; loi de la création ; création de Dieu et du Cosmos. L’unité avec Dieu ; Yoga; hatha yoga; vidéo. L’immortalité.

Le but suprême de la pratique spirituelle est l’unité , avec Dieu ; être conscient de son être divin. Vivre selon et avec la volonté de Dieu.

Se libérer de la loi du Karma,

Savoir ses lois et ses recommandations ; les exécuter avec dévotion ; sans peur ni de crainte ; sans doute.

Les questions sans réponses depuis des millénaires :

LA SOUFFRANCE ET LA MALADIE

- Ses sources ; d’où viennent t-elles?
– sort de soi ou attirés par soi ?
– qui est le responsable de nos souffrance?

LA MORT

- Choix, accident et/ou destinée, obligatoire ou non?
– obligation ou pas ?
– Fin de la vie ?
– qui l’a créé? Dieu ou soi, démons?
– y a-t-il vraiment de résurrection ?

L’IMMORTALITÉ

- existe ou pas?
– peut-on espérer  de l’atteindre?
– Comment l’atteindre? avec des formules magiques ou des élixirs ? D’autres moyens?
AMELIORER SON SORT

- éviter les maladies
– augmenter la force physique et psychique
– Exploiter nos facultés

DIEU

- Sa naissance et son origine
– Comment a-t-il créer le Cosmos?
– Sa rapport avec ses créatures

Ces questions sont toujours considérés comme de mystères, et les mystères sont résolus dans ce site.

AW Référencement Québec et international, référencement professionnel sur mesure

 

 Lien de la page : http://cyrius.unblog.fr/?p=221

Permalien : http://cyrius.unblog.fr/mysteres-de-lexistence-2

17 décembre, 2012

MYSTERES DE L’EXISTENCE

Classé dans : — cyrius @ 15:51

Mystère résolu : l’aura et ses influences; le corps causal et la loi du karma ; loi de la création ; création de Dieu et du Cosmos. L’unité avec Dieu ; Yoga; hatha yoga; vidéo. L’immortalité.

Le but suprême de la pratique spirituelle est l’unité , avec Dieu ; être conscient de son être divin. Vivre selon et avec la volonté de Dieu.

Se libérer de la loi du Karma,

Savoir ses lois et ses recommandations ; les exécuter avec dévotion ; sans peur ni de crainte ; sans doute.

Les questions sans réponses depuis des millénaires :

LA SOUFFRANCE ET LA MALADIE

- Ses sources ; d’où viennent t-elles?
- sort de soi ou attirés par soi ?
- qui est le responsable de nos souffrance?

LA MORT

- Choix, accident et/ou destinée, obligatoire ou non?
- obligation ou pas ?
- Fin de la vie ?
- qui l’a créé? Dieu ou soi, démons?
- y a-t-il vraiment de résurrection ?

L’IMMORTALITÉ

- existe ou pas?
- peut-on espérer  de l’atteindre?
- Comment l’atteindre? avec des formules magiques ou des élixirs ? D’autres moyens?
AMELIORER SON SORT

- éviter les maladies
- augmenter la force physique et psychique
- Exploiter nos facultés

DIEU

- Sa naissance et son origine
- Comment a-t-il créer le Cosmos?
- Sa rapport avec ses créatures

Ces questions sont toujours considérés comme de mystères, et les mystères sont résolus dans ce site.

AW Référencement Québec et international, référencement professionnel sur mesure

LES GRANDS « MYSTERES » SONT TOUS RESOLUS. Rien n’est étonnant car ceux qui sont écris devraient être réalisés

ex : ISAIE 52 : 15 

     Ainsi il fait tressaillir des nations multiples;
les rois bouclent leurs bouches devant lui.
Oui, ce qui ne leur avait pas été raconté, ils le voient;
ce qu’ils n’avaient pas entendu, ils le discernent.

Suivez toujours les informations sur ce site, mais vous pouvez repondre dans commentaires en attendant ma reponse …..

22 juin, 2012

MÉMOIRE DE L’HISTOIRE HUMAINE

Classé dans : — cyrius @ 14:09

Les pierres ont des pouvoirs, elles sont de véritables boîtes noirs de l’histoire et des civilisations.
Ils ont la même vibration que l’étoile à six branche
Les étaient utilisés comme des témoins de l’histoire.
Et les pyramides témoignent sur l’origine atlante des hébreux.

Les statues gigantesque de l’Île de Pâques, les pyramides nous étonnent. Nous ne savons pas comment elles sont sculptées/édifiées par qui ? A quand ? Ces mêmes questions sont posées en voyant les crânes de cristal. Nous demandons entre nous ou on se demande soi même ; avions nous trouver de réponses ? Si oui bien ; sinon essayons nous de demander à ces objets ; ils nous répondrons. Surtout de ne pas oublier que le pouvoir dépend de la capacité psychique de chacun. Je ne cite qu’un seul utilité des pierres dans cet article, mais elles ont beaucoup d’utilités, voyez les dans certains histoires de l’Atlantide.

L’Atlantide et la Lémurie furent engloutis, la grande bibliothèque d’Alexandrie contenant 700 000 volumes fut incendiée par Jules César. Nous avons parlé de l’Akash (mémoire causal), mais il ne faut pas le confondre avec l’un des 5 tatwa du double éthers contenus dans vos Akash (mémoire causal). L’ histoire des ces mondes et les documents qui renferment beaucoup d’histoire de cette terre sont quasi-perdus.

Mais pas vraiment perdus, pas totalement oubliés.

Parmi nous des atlants et des lémuriens réincarnés. Ces personnes conservent engloutis après de nombreuses certaines mémoires de ces continents Vous qui avez déjà accès dans cette Bibliothèque conservent des souvenirs dans votre Akash (mémoire causal).

Le double étherique est créé à partir du corps causal, sa structure imite la structure du corps causal. C’est pourquoi qu’on arrive parfois à confondre l’Akash causal et l’un des 5 tatwa du double étherique (mémoire étherique ?).

Savez-vous que les peuples de ces 2 continents ont utilisées des pierres pour leur servir de « boites noir » ? Ils stockent des informations, leurs savoir dans certains pierres. Les lémuriens par exemples utilisent des stèles à la forme d’un appareil génital male (pierre male : vatolahy en malgache) pour immortaliser certains évènements et/ou histoires.

Les Malgaches et les Hébreux ….ont hérité cette tradition. Dans la bible, Josué (josué 3 : 4) éleva une stèle quand il eurent traversé le lac de Jourdain :

3. Ordonnez-leur pour dire: ‹ Portez, pour vous, de là, du milieu du Iardèn, de la position des pieds des desservants, fixes, douze pierres et passez-les avec vous. Déposez-les au gîte où vous nuiterez cette nuit ›. »4. Iehoshoua‘ crie aux douze hommes qu’il avait fixés parmi les Benéi Israël: un homme, un homme par rameau. 5. Iehoshoua‘ leur dit: « Passez face au coffre de IHVH-Adonaï, votre Elohîms, au milieu du Iardèn. Que chaque homme soulève une pierre sur son épaule, au nombre des rameaux des Benéi Israël. 6. Pour que cela soit un signe, en votre sein. Quand vos enfants questionneront demain pour dire: ‹ Ces pierres, que sont-elles pour vous ? › 7. Dites-leur: ‹ Les eaux du Iardèn ont été tranchées, face au coffre du pacte de IHVH-Adonaï, à son passage du Iardèn; les eaux du Iardèn ont été tranchées; et ces pierres sont un mémorial pour les Benéi Israël, en pérennité ›. » 8. Les Benéi Israël font ainsi, comme Iehoshoua‘ l’avait ordonné. Au milieu, ils chargent douze pierres du Iardèn, comme IHVH-Adonaï en avait parlé à Iehoshoua‘, au nombre des rameaux des Benéi Israël. Ils les font passer avec eux au gîte, et les déposent là. 9. Iehoshoua‘ érige douze pierres, au milieu du Iardèn, sous la position des pieds des desservants, porteurs du coffre du pacte. Elles sont encore là, « ce jour ». (Réf : bible d’André Chouraqui)

Ces pierres sont appellées aussi pierres conservatrices/porteurs de messages (vato namelan-kafatra en malgache).

Madagascar n’avait pas des documents écrits qu’après l’immigration des Arabes (depuis quelques siècles), mais des histoires antédiluviennes sont conservés dans ses mythes.

Ces mythes sont sont transmis de bouches à oreilles depuis de nombreuses générations dans des différentes régions et on n’arrive pas à savoir leurs auteurs. Mais des outils matériels comme les pierres ont participé aux transmissions de leurs mémoires. Un yogi en train d’expliquer le tantra yoga a dit un jour : « si on médite en ces pierres, on connaîtra l’histoire qui s’y passait ».

N’oubliez pas que les pierres ont leurs éthers ; leurs mémoires. Les mythes connus d’une région sont connus d’une autre et certains noms se répètent dans ces histoires, des noms de personnes qu’on n’arrive pas à dater leurs temps, mais plusieurs indices ont confirmés que ces histoires existaient avant le grand déluge ( à peu près 12 000 ans).

Je ne citerai pas ici les titres de ces mythes pour vous laisser les étudier librement. Les statues gigantesque de l’Île de Pâques, les pyramides nous étonnent. Nous ne savons pas comment elles sont sculptées/édifiées par qui ? A quand ? Ces mêmes questions sont posées en voyant les crânes de cristal. Nous demandons entre nous ou on se demande soi même ; avions nous trouver de réponses ? Si oui bien ; sinon essayons nous de demander à ces objets ; ils nous répondrons. Surtout de ne pas oublier que le pouvoir dépend de la capacité psychique de chacun. Je ne cite qu’un seul utilité des pierres dans cet article, mais elles ont beaucoup d’utilités, voyez les dans certains histoires de l’Atlantide.

Les pyramides conservent la mémoire de l'histoire de l'homme

Les pierres ont le même pouvoirs que l’étoile à six branche.

 

12 novembre, 2011

ERITRA “CORPS CAUSAL” na Fanahy fahamarinana SY NY LALAN’NY TODY

Classé dans : — cyrius @ 12:23

 Ny fanahy faha-5, ny Lalan’ny tody (loi du karma), Eritra,  fahaterahana indray (réincarnation), tsifahafatesana mandrakizay (immortalité), fahatanterahana indray, fahafahana, fahatanterahana, fandavan-tena.

 Hitantsika eto ny fototeny hoe cause izay midika hoe antony. Araka izany mahalala ny antom-pisiantsika sy ny anton’ny olana sy ny sedra rehetra atrehintsika @ fiainana izy.

Vatana madio, “purs” avokoa manomboka eo @ eritra izay afaka mitsara avy hatrany ny zavatra ataontsika na sainintsika . Avy aminy ilay atao hoe feon’ny fieritreretana (conscience morale) izay mitsara ny atao sy sainina.

“Aleo enjehin’ny omby masiaka toy izay enjehin’ny eritreritra”

Tsy misy intsony eto ny kajikajy izay mety ho tombontsoa  (interêt), na valiny (contrepartie) avy amin’izay atao. Fitiavana tsisy fetra, tsisy fefy no mibaiko araka ny tenin’ny baiboly manao hoe “izay rehetra ataonareo dia ataovy @ fitiavana”, “aza miandry valiny,araka izay voasoratra ihany koa ao @ Bhagavad Gita (Boky Masina Indiana izay misy dikany @ teny Malagasy nadikan’Atoa  Rakotonirainy Joseph:

” Le Seigneur Bienheureux dit: Abandonner les fruits de toute actes”

Miasa fa tsy miandry valiny.

Tsy mipetraka intsony ny tahotra @ endriny rehetra, fa ny rariny sy ny hitsiny no mitsara.

Mitaky ary mitondra fandavan-tena tanteraka ny fivelaran’io vatana io. @maha-FANAHIN’NY FAHAMARINANA AZY dia izydia izy no manampy antsika hahalala ny marina sy handala ny fahamarina izay  mitondra fahafahana tanteraka ho antsika, arak’izay voalazan’i Kristy manao hoe “….Ary ny marina no manafaka anareo”

Tsy ho voafatopatotry ny fahalemena rehetra,

Tsy ho voafatotry ny lalan’ny tody,

Tsy mety maty ity eritra ity , izy no mitahiry ny fiainana rehetra nodiavin’ny olona iray nandritra ny fisiany rehetra (fiainana  mifandimby) “incarnation et reincarnation”.

Izy ihany koa no ahalalana izay miandry antsika, ny andrasana amintsika (ny andraikitra ankinin’Atra aminao @ ity fiainana ity.

Neken’ny Mesia arak’izany ny fiatrehana sy ny fiainana an’ireo fijaliana rehetra izay efa fantany mialoha fa tsy maintsy hiaretany ary izy mihitsy aza no efa nanoratra an’izany mialoha ao amin’ny bokin’ny salamo.

Manan-tsafidy hatrany nefa isika eo @ fiainana ary azony nialana ireny zava-tsarotra ireny. Fitiavana kosa no nanekeny azy mba hanomezana modely ho antsika, hanaraka ny lalan’ny fahamarinana na inona na inona mety hofahasarotany sy ho vokany. Nekeny ny handeha amin’ny lalan-tsarotra sy be fahavalo fa izay no ahafahany manavotra ny olombelona.

Tsarovy fa vary mangatsiaka miandry anao hatrany ny andraikitra tsy tanterahinao, izay tsy vita @ ity fiainana ity, hitambesatra aminao @ fiainana manaraka “reincarnation” ary mampitombo ny olana hatrehinao.

Tokony ho kivy ary ve isika raha miatrika olana?

Tsia , manamaivana anao ny fiatrehana an’ireny olana mihatra @ntsika ireny.

 

Tsy misy manery antsika hiatrika an’ireny nefa, safidy ireny, vokatry ny nataontsika tany aloha, tamin’ny fiainana talohan’izao fiainana izao “vie antérieure” sy t@ ity fiainana ity. Safidy ny ho faty sy ho teraka indray, vokatry ny fahalotoan’ny Fanahy, ny adidy sy andraikitra tsy vita sy tsy natao, izay mitambatra ho trosa tsy maintsy haloantsika mandra-pahaloantsika ny variraiventsy farany ka hampadio antsika tanteraka.Io ilay “LALAN’NY TODY “LOI DU KARMA”.

“Ny tody tsy misy fa ny atao no miverina”.

Mety ho fisedrana fotsiny koa nefa ireny, tsy maintsy sedraina ny volamena, mba iavahany amin’ny hosoka.
Mety ho ireny lalana sarotra, feno sakantsakana ; fidinana sy fiakarana ireny ihany koa no lala-manitsy akaiky indrindra mitondra ny tena any tanjona tian’Andriamanitra hahatongavana. Tody any amin’ny tanjona isika avy eo, mbola lalan’ny tody izany, lalan’ny tody koa ity manaraka ity.

Misy @ntsika ny mihevitra fa mitovy ihany hono ny mangalatra omby iray sy ny mangalatra fanjaitra iray. Marina @ ampahany kely ihany satria samy mandoto ny fanahinao, tsy maintsy manefa kosa nefa ianao, ka ny mangalatra omby iray, manefa omby iray, ny mangalatra fanjaitra iray manefa fanjaitra iray, trosa tsy maintsy haloa izany, mba hampadio antsika avy eo.

Fianarana ny fiainana ka ny fimonomononana sy fanomezana tsiny ny mpahary antsika noho ny zava-mitranga eo @ fiainana dia midika fa tsy mbola ampy traik’efa sy fahalalana ny atao hoe fiainana sy ny tontolony isika, ka tsy maintsy maka traik’efa eto mandrapaha ampy fahalalana antsika, rehefa tsy ampy hahatongavana @ izany ny fiainana rehetra nodiavintsika dia tsy maintsy mbola hateraka indray, haka nofo vaovao hatrany aorian’ny fahatesana (Réincarnation).

Raha fintinina dia ny fahalalana ny anto-pisiantsika, ny fanatanterahana ny adidy aman’andraikitra ary ny fahadiovan’ny Fanahy no mitondra antsika @ FAHATANTERAHANA na “REALISATION”.

Izany ihany koa no manafaka antsika @ LALAN’ NY TODY  (“LOI DU KARMA” ) sy mitondra ho @ TSIFAHAFATESANA (“immortalité”) na FIAINANA MANDRAKIZAY (vie eternelle).

Mety hanampy anao ity andinin-teny iray ity izay nalaina tao @ Bhagavad Gita :

Le Seigneur Bienheureux dit: Absence de crainte, purification de l’existence, développement du savoir spirituel, charité, maîtrise de soi, accomplissement des sacrifices, étude des Vedas, austérité et simplicité, non-violence, véracité, absence de colère, renoncement, sérénité, aversion pour la critique, compassion, absence de convoitise, douceur, modestie et ferme détermination, vigueur, pardon, force moral, pureté, absence d’envie et de pureté des honneurs, – telles sont, ô descendant de Bharata, les qualités spirituelles des hommes de vertu, des hommes nés de la nature divine.

 

Lavinao ve ny fisian’ny lalàn’ny tody sy ny reincarnation?

Moa tsy nandrasan’ny jiosy ve ny fiverenan’I Elia?

Moa tsy voalaza ve  fa mbola hiverina ilay olona malaza indrindra ao  @ testamenta vaovao ?

Voalazan’ny Baiboly ihany koa fa hahita azy avokoa ny maso rehetra @ fiverenan’ny mesia, eny fa na ireo nandefona azy aza, fantantsika nefa fa efa tsy misy tavela intsony @ izy ireo fa tantara sisa.

Koa @ fomba ahoana no hahitany azy hiverina indray an’arivony taona aty aoriana? Mazava ho azy fa @ alalan’ny fahaterahana indray.

Ny fanahy no maka nofo vaovao fa tsy ilay nofo lasa vovoka akory no mitsangana.

Ny fiverenana eto @ ity tontolo ara-nofo ity dia mitaky fitafiana nofo, fakana nofo vaovao, izany hoe “tsy maintsy hateraka indray”

MANASAZY ARY VE  ATRA?

Tsia avy hatrany, ny ny ataontsika ihany no miverina amintsika, ny vesatra entin’ny fanahintsika no mametraka olana amintsika. Tari-dalana hanoroana antsika ny lalana tokony hizorantsika ny ankoatr’izay.

Andriamanitra dia fitiavana ; tsy mety tezitra, any @ fivoarana ara-panahy anisan’ny ambany kokoa kokoa no misy ny hatezerana sy ny valifaty, ka tsy mety ho toetran’Atra velively izany.

TOKONY HIFONA VE REHEFA  MAHATSAPA FA MELOKA

Hifona @ iza?

Raha diso t@ namanao ianao, mifona aminy hahafaka ny alahelony aminao fa “loza ho an’izay niavian’ny fanafintohinana”ary “ny heloka ibabohana mody rariny”

Dia aza mamerina intsony “mandehana ka aza manota intsony”

Tsarovy fa ny fanahinao no maloto isaky ny misy tsy mety ataonao, andraikitrao tanteraka izany, ka anjaranao ny manadio azy.

Ho an’ireo mihevitra fa mifona @ Andriamanitra fotsiny dia afaka, tsy marina izany, tsy Andriamanitra no mitana anao @ izay nataonao, raha tsy izany dia nadio tsy nisy pentina avokoa ny olona rehetra satria mifona isan’andro na mety ho isan’alahady, tsy ho nisy intsony izany ny aretina sy ny fahafatesana.

 

MIHEVITRA VE  IANAO FA VOAFAFAN’NY RAN’I KRISTY TOKOA NY HADISOANAO?

Ezaka avy aminao no manadio ny fanahinao, tsy nisy olona nofantsihana tamin’ny hazofijaliana hamafa ny fahotan’ny tsirairay izany, raha nisy izany , ho nadio avokoa ny olombelona, tsy nisy intsony ny narary, tsy nisy koa ny maty, ary olo-masina avokoa isika niaina taoriany. Izany ve nefa ny zava-misy ?

Tsarovy ireto teny ireto

“diovy ny fonao, dia hadio ho anao ny zavatra rehetra”, “mandehana ka aza manota intsony”…

Tsy ho lany izay azo ambara @ io fa ho tohizantsika ny fanazavana.

LE CORPS CAUSAL, ET LA LOI DU KARMA

Classé dans : — cyrius @ 12:11

image(1)

LE CORPS CAUSAL « Fanahy Fahamarinana (en malgache) « 

La loi du karma ;  la réincarnation ; l’immortalité ; Informations tirés de l enseignements de la bible et du Bhagavad-Gîtâ

Le corps causal est le corps de la Vérité, de la justice de la conscience morale
Ce corps a le pouvoir de nous juger, et les Ancêtres malgaches ont pensé « Mieux vaut être poursuivi par un taureau (ou zébu) méchant que par le jugement de son CAUSAL  (ou bien la voix du causal)».
Dans le mot causal, nous avons le radical cause. Cela veut dire qu’il connaît les causes, la raison d’être, les causes de tous nos problèmes et tous ceux qui nous sont destinés à l’avenir, notre mission dans la vie.


Ce corps persiste à travers de nombreuses incarnations. Il est le réceptacle de toutes les expériences vécues au cours de chaque incarnation.
Nous ne sommes plus dans les émotions ou les idées, mais dans le principe qui va commander toute réalisation sur le plan physique.

L’évolution sur ce plan demande une dévotion totale, dévotion à la volonté divine, c’est à dire, la volonté divine devienne la volonté de soi.

Avec cet aura, on travail sans attendre de contrepartie, guider par l’amour sans frontière, sans condition et sans limite.

C’est le corps de la Vérité, de la justice de la conscience morale.

L'oeil de la pyramide

Cet oeil de la pyramide est différent des autres, pourquoi ?
On n’a qu’à demander à la pyramide lu même.

Ce corps a le pouvoir de nous juger,
Les Ancêtres malgaches ont pensé « Mieux vaut être poursuivi par un taureau (ou zébu) méchant que par le jugement de son 
causal  (ou bien la voix du causal).

Dans le mot causal, nous avons le radical cause. Cela veut dire qu’il connaît les causes ; la raison d’être, les causes de tous nos problèmes et tous ceux qui nous sont destinés à l’avenir, notre mission dans la vie.
Siège de l’Akash.
Ce corps persiste au travers de nombreuses incarnations. Il est le réceptacle de toutes les expériences vécues au cours de chaque incarnation.

Pyramid' s eye

This pyramid’s eye is different to others,
Do you want ask Why ?
The picture, it only you answers
Open, It talk for you and I.

L’Atlantide et la Lémurie furent engloutis, la grande bibliothèque d’Alexandrie contenant 700 000 volumes fut incendiée par Jules César.
L’ histoire de ces mondes et les documents qui renferment beaucoup d’histoire de la race humaine sont quasi-perdus.
Mais pas vraiment perdus, pas totalement oubliés.
Un atlante, un lémurien réincarné peut conserver sa mémoire et ré-exploiter ses capacités…
Parmi nous des atlantes et des lémuriens réincarnés. Ces personnes conservent  après de nombreuses certaines mémoires de ces continents engloutis.
Vous qui avez déjà accès dans cette Bibliothèque conservent des souvenirs dans votre Akash (mémoire causal).

Nous ne sommes plus dans les émotions ou les idées, mais dans le principe qui va commander toute réalisation sur le plan physique.
L’évolution sur ce plan demande une dévotion totale, dévotion à la volonté divine,
La volonté divine devienne la volonté de soi.

Avec cet aura, on travail sans attendre de contrepartie, guider par l’amour sans frontière, sans condition et sans limite.

Il est écris dans le Bhagavad Gita : « Le Seigneur Bienheureux dit: Abandonner les fruits de toute actes »
C’est pourquoi que le Christ accepta de vivre avec les humains, de résister les douleurs et d’affronter d’innombrables obstacles ici, sur cette terre, il connaît bien qu’il doit vivre ce destin pour que sa mission soit bien accompli ; c’est la volonté de Dieu, il doit s’y soumettre, sans murmure ni…
Il  n’est pas obligé de l’accepter, mais c’est son choix, sa volonté n’est autre que la volonté de Dieu.


A partir de ce corps, les faiblesses ne sont plus et il ne peut pas être influencé par les dogmes ou par autrui, on ne s’incline pas devant les difficultés ou les menaces, parce qu’on connaît la vérité, ce qu’il faut faire et ce qu’il faut à défaire.
Il nous conduit à la libération totale.
Nous pouvons lire dans l’évangile de Jean
« le Christ a dis  :  » …et la Vérité vous affranchiras  »  » Jn 9 : 32.

Il est lié à la notion de karma. En accédant en conscience au plan causal nous allons pouvoir comprendre les événements de notre vie et peut-être les transformer.

Beaucoup d’entre nous pensent que voler un aiguille ou voler un bœuf sont égaux, c’est vrai en partie, ces deux actes ont une même conséquence : salir nos auras.

Mais on doit payer : le voleur d’aiguille payera un aiguille, et le voleur de bœuf payera de bœuf et c’est obligatoire afin que nous serions purifiés et affranchis.
Nous sommes en vie pour faire des études, et quelque soit qui nous arrive dans la vie, il ne faut pas culpabiliser notre Créateur, parce que cette manière signifie que nos expériences et la connaissance de la vie et ses attributs ne nous suffisent pas encore.
Et alors il nous faut acquérir plus d’expérience ici, si les nombreux incarnations ne nous suffisent pas encore, Il nous faut être nés de nouveau,  c’est-à-dire réincarner.

Alors, est-il juste d’être déçu face à nos problèmes ?

Souvenons bien ; vivre et affronter ces problèmes nous allège et réduits nos dettes, rien ni personne nous oblige à vivre ces difficultés mais ce sont les fruits de nos actes ; nos faux pas durant cette vie ou durant les vies antérieures.
Ce sont alors nos choix.

Mourir et réincarner sont partis de nos choix, suite à l’impureté de nos auras, les devoirs non faits ou non accomplis, et sont à compter comme des dettes et nous devons les payer jusqu’au dernier sou.
Nous ne serons jamais purifiés qu’après avoir payer ces dettes, selon la Loi du Karma (TODY ou Loi du Tody en Malgache).
Il ne faut pas oublier, que les tâches abandonnées, les travaux non fait ou mal faits nous attendent toujours comme des dettes (fruits de nos faiblesses ou péchés) non payées.
Ces charges doivent être finis pour que nous soyons libres et pour qu’elles ne nous suivrions plus jusqu’à la fin de la vie et à travers les prochaines réincarnations.
« Tu ne seras pas libérés jusqu’à  ce que tu finiras à payer le dernier sous » (voir dans la bible)  Et tout ça c’est parti de la
Loi du Karma (lalàn’ny Tody en Malgache)

Le Karma n’est autre que la Loi de causes à effets,
Un proverbe malgache nous informe « Le Karma n’existe pas mais ce sont tes actes ou tes faits te reviennent »,
C’est affirmation est changé à travers le temps, l’original est : « Le karma est là et que tes faits te reviendront  ».

En outre, les épreuves ne sont que des entraînements ; le fer doit être forgé dans le feu.
comment mesurer nos évolution et nos capacités sans nous faire passer aux tests ? L’or est testé avec l’acide.

Qui refuse la loi du  Karma et la réincarnation ?

Quelqu’un qui les refuse peut s’informer dans la bible.
Les Juifs ont attendu le retour d’ Élie, quelques uns d’entre eux ont demandé à Jean Baptiste : Est tu Élie, sinon qui tu es ?
Et il attendaient aussi le retour de David ; Le Messie ; appelé aussi fils de David ou Nouveau David, Cyrius, Le bon berger, le Prince de la paix, L’oint de Dieu.
Et Jésus aussi, il disait « Avant qu’Abraham fût, je suis » Jn 8 : 58
Et il est bien prévenu qu’il reviendra et tous les yeux les reverrions même ceux qui l’ont sagayés.

Nous savons bien que tous ceux qui ont vécu à son temps ne sont plus, ils sont déjà morts et il ne reste que des histoires cités par des encres, alors comment ces personnes cités ci-dessus pourraient le revoir, et comment pourrait il revenir ?
C’est  par la réincarnation, « On devra  se renaître »
Le corps physique déjà mort ne se réveillera pas, mais c’est l’aura ou âme qui reprenait un nouveau corps physique qui va se renaître.Le retour sur le monde physique demande une vie physique, une renaissance; l’exception n’est pas possible.
Nous sommes tous soumis au même lois.

 

Babaji Nagaraj

Ce jeune homme, l’immortel Babaji, le fondateur du Kyria yoga est âgé environ de 2000 ans, selon un texte publié par un de ses disciples.

 

 

 

 

 

 

 

 


La lumière de ce corps nous permet de répondre plusieurs questions au sujet de notre existence.

Un Dieu punisseur existe t-il ?

Non, la loi du cause à effet et la Loi du karma indique bien que nos faits nous reviendront.
Nos problèmes sont engendrés par les charges portés par nos auras, et ces charges sont produits par nos faiblesses.
Des problèmes existent pour nous aider à reprendre la vraie voie qui nous est destinée, et cela ne doit pas être considérer comme de punissions.
Dieu est Amour, non pas un être faible qui pourra avoir de la colère,
la colère, la rancune et la vengeance n’existent que dans les plans inférieurs, non pas sur le Plan de Dieu.

Faut-il demander pardon si on se sent coupable ?

A qui va t-on demander pardon ?

Demander pardon à Dieu est une solution simpliste et lâche, si tu me frappe, ce sera moi qui sens de douleur, et tu vas demander à Dieu d’oublier cela ?
Dieu ne sent pas de douleur.
Si tu as fait mal à quelqu’un, vas lui demander pardon, pour qu’il ne te culpabilisera plus, parce que  « malheur à ce qui fait produire la colère à quelqu’un d’autre » et « Faute avoué, mi-pardonné ».
Nous pensons parfois qu’après avoir  demandé pardon à Dieu, on est déjà pardonné, et ça c’est faut, pourquoi? Parce que Dieu vous a dit que vous êtes déjà pardonné ? Si on n’entend pas sa voix le dire, ne soyez pas si sûr !
Quelque soit que nous fassions, Dieu n’a rien à nous reprocher, sinon chaque individu soit déjà pure et innocent par que nous demandons pardons de temps en temps ou chaque dimanche.
Et alors les maladies, la souffrance et la mort n’avaient plus ses raisons d’être.
Nous sommes les seuls responsables de nos faits, alors les maux que nous avions fait salir et augmenter la densité de nos auras, alors, à chacun de purifier soi même.

Des pêchés effacés par le sang d’un Dieu incarné ?

Aucun Dieu n’est mort pour effacer les futurs pêchés des humains.
L’histoire refuse la mort de jésus sur la croix, cette croix romaine aurait inventé quelques siècles après lui.
La plupart d’entre nous veulent être purifié, et la purification demande des efforts personnels.
Ces ainés spirituels essayent de nous sauver au périls de leurs biens, leurs bonheurs,
leurs vies  n’ont fait que nous donner des modèle à suivre.
Ils acceptent la souffrance, risquent leurs vies pour que nous saurons l’importance d’être juste.
Pour que nous suivions leurs traces.
Souvenez bien ces citations du Christ : « purifie ton cœur, et toute choses soient pures pour toi », « Va et ne pêche plus » Jn 8 : 11
Et voici un autre citation du Bhagavad Gita qui pourra nous aider :
«Le Seigneur Bienheureux dit: Absence de crainte, purification de l’existence, développement du savoir spirituel, charité, maîtrise de soi, accomplissement des sacrifices, étude des Védas, austérité et simplicité, non-violence, véracité, absence de colère, renoncement, sérénité, aversion pour la critique, compassion, absence de convoitise, douceur, modestie et ferme détermination, vigueur, pardon, force moral, pureté, absence de désir,  pureté des honneurs,
telles sont, ô descendant de Bharata, les qualités spirituelles des hommes de vertu, des hommes nés de la nature divine».

En résumé, la connaissance de la raison d’existence de soi, la raison de vivre, l’accomplissement de nos devoirs, nos missions, et la pureté totale de nos auras qui nous conduisent à la réalisation et nous, affranchiront de la Loi du Karma, nous donnent immortalité physique ou la vie éternelle.
Une vie rompue par la mort n’est pas éternelle.

Ce corps est l’intermédiaire entre les vies antérieures et la vie actuelle.
Les raisons ci dessous nous oblige à se réincarner

Chaque descente de l’âme dans ce monde a un but divin spécifique :
Pour acquérir de nouveaux expériences et continuer à évoluer ;
Pour payer ses dettes ;
Pour réaliser nos missions ;
Pour aider les autres à retrouver leurs chemins.
La réincarnation est l’occasion pour les âmes d’accomplir les commandements qu’Ils n’ont pas accomplis dans ses vies antérieures.

Certains illuminés sont réincarnés même qu’ils n’ont pas de dettes à payer, il peuvent continuer leur évolution ailleur, mais préoccupés  par l’avenir de la race humaine, ils acceptent de se renaître à nouveau pour la sauver.
« Je dois réincarner à chaque fois que la race humaine est menacée ».

TSY TAFIDITRA ATO AMIN’NY LAHATSORATRA IRETO MANARAKA IRETO FA AMPAHANA VIDEO, Tsy mbola misy feo ireto (voix off).
, NOFORONIKO.
4ora no ilaika hamoronana sarimihetsika 2mn

Ny any ankoatra

Miandry fanampiana avy aminao ny fanohizana azy

…Raha jiolahim-boto, no mahatratra anao toy izao, dia hiteny mihitsy ity feon-kira ity

Mitsoka afo avy any ambany (allumer le feu avec la derrière)

Inona no teo alohan’ity tantara ity ?

Il me faut seulement 4 heures pour réaliser 2 mn d’animation vidéo.
On attend de l’aide pour pouvoir les continuer.
Imaginer si vous investissez dans ma technique de création de bande dessinées,
La technique la plus rapide qu’on connassait jusqu’aujourd’hui.

Manala azy koa ny matoatoa, manindry kely ny namany indraindray, mifanala e.

articles a vendre


ExactSeek: Relevant Web Search

référencement

Obtenez des euros en lisant des mails, en visitant nos partenaires, en participant à des jeux concours et aux bons plans du web !
Inscrivez vous maintenant !

Annuaire Best-Fr

 

Cyrius, Occultiste, infographiste, webdesigner

Cyrius : Occultiste, infographiste, webdesigner, webmaster, l’auteur de ce blog.

 

Contact  A propos  Cooperons

Lien : http://cyrius.unblog.fr/?p=36

Vous pouvez consulter ce site via appareils mobiles

faire un don ?
Hanohana ?

 

8 novembre, 2011

NY FANAHY NO OLONA

Classé dans : — cyrius @ 9:23

Herim-panahy, toetra anaty ny hasina.

 

 

 

INONA ARY NY ATAO HOE FANAHY?
ARAHO NY FANAZAVANA

Mba hanamora ny fanazavana, iniana tsy ampiasaina ny dikanteny fampiasantsika andavananadro mandika azy ity ho « esprit » na « âme ». Ny teny vahiny mahadika ny hoe FANAHY mantsy dia ny hoe  » AURA » izay lazaina ihany koa hoe « corps énérgetique ».

Vatana tsy hita maso mandrafitra ny tenantsika olombelona, ankoatry ny vatana hita hita sy tsapa « corps physique », izay itovizantsika @ biby ny Fanahy, izy araka izany no mampiavaka antsika @ biby ka nahatonga ny Fitenin-dRazantsika hoe « ny Fanahy no olona »

Tsy namela fitantarana an-tsoratra toy ny baiboly ho an’ny jiosy, na ny bhagavad gita, ny védas sy ny Mahabharata hoa’ny Indiana ny Razantsika momba an’ireny fahalalana ara-panahy nananany ireny.Tsy very nefa izany fa voatahiry ao @ angano tahaka sy ny oha-pitenenana maro. Anisan’ny sarin-teny ilazana an’ity Fanahy 7 mahafehy trano ity ohatra ny izay voalaza ao @ angano iray “Ifaralahy diso fangataka”,Anganon’ny Ntaolo “…nohaingoiny avokoa ny vavahady 7 sosona rehetra….” : fanadiovany ny Fanahiny no tian-kambara eto.

Manana ny fomba fiasany ihany koa ny mpikaroka @ itony siansa ara-panahy itony ka ahafahana mahalala na izay tsy navelan’ny soratra aza, izay mifototra @ fampiasana an’ity Fanahy ity ihany.

Ny fanahy no maha-zanak'Andriamanitra ny olombelona

Hazavana ny fanahy raha ny baiboly no arahina.
NY herin’ny Fanahy no atao hoe hasina

INONA NO ASAN’NY AURA (FANAHY)?

Toy ny asan’ny atmosphere izay miaro ny tany sy ny mponina ao aminy @ taratra manimba avy @ masoandro, no  asan’ny Fanahy amintsika olombelona, sady miaro @ hery hafa  ivelan’ny tenantsika (attaque extérieur)   izy  no mandray ihany koa ny hery ivelan’ ny tena ka ilaintsika ihany koa (Enérgie vitale). Sady miaro antsika no mandray sy manivana ny hery raisintsika izany fanahy.

Izy no

- ahafahantsika mifandray @ tontolo tsy hita maso (tontolo ara-panahy na ny any ankoatra araka ny fiteninintsika andavanandro).

- Mamantatra @ alalan’ny onja  ny olona hifandraisantsika, hiarahana sy hifankatiavana, ao aminy izany ilay “hery miafina” mampifanintona mahatonga ny fifankatiavana @ endriny rehetra.

Ao aminy avokoa ny hery rehetra rehetra ilaintsika hamitana ny andraikitra rehetra nankinina amintsika mandritry ny fiainana, anjarantsika kosa ny mamantatra sy mampiasa azy.

Ireo ilay fahasoavana anananan’ny tsirairay

“Ampy ho anao ny fahasoavako”

Ny tsy fahalalana an’izany no mampivily antsika araka izay nahim-pontsika avy mankany lalana tsy tokony haleha na mania.

Ny fahatsapana an’izany no ahavaky vava ny Razantsika manao hoe “Atra tsy omen-tsiny, Zanahary tsy omem-pondro fa ny olombelona no be siasia”

TOETRANY @ ANKAPOBENY

Vatana maivana (corps subtils) ny Fanahy, madio dia madio izy noho izany ho an’ny olona tsy manan-tsiny.

Miovaova ny fisehony sy ny lokony, arakaraky ny toetran’ny olona, ny fahasalamany, ny lentam-pivoarany ara-panahy (degré d’évolution spirituel). Fa @ ankapobeny dia miseho hoy toy ny hazavana izay samy manana ny lokony izy na koa toy ny “champs éléctromagnetique”.

MANAM-PANAHY SY TSY MANAM-PANAHY

Ny hoe manana sy tsy manana: teny fampisan’ny Malagasy ilazana hoe manana be, lasa lavitra, sy ny hoe manana ihany fa kely, na tsy lasa lavitra, toy ny hoe manna-pahaizana izay ilazana olona nandia fianarana lavitra, manam-bola na mpanam-bola, ilazana ny hoe be vola., ary tsy manana no ilazany ny mifanohitra @ izany.

Ny hoe manam-panahy araka izany no ilazany ny olona lasa lavitra @ ara-panahy, miankina @ fivoaran’ny tsirairay ara-panahy mantsy ny habe (“dimension”) n’ny soson’ny aura (“couches auriques) na fanahy tsirairay. Lehibe kokoa izy manomboka @ vatana ambony indrindra « aura divin», na «aura Christique »izay vatana faha7, kely kokoa ny vatana faha6 “aura boddhique”…….ary ny “auras du corps  physique”e izay antsoina hoe “double étherique na vatana aina no manify indrindra ho an’ny olona mivoatra ara-panahy (“évolué spirituellement”). MIfanohitra @ izany kosa raha variana @ fankafizana ny fiainana ara-nofo sy voagejan’ireo fahalemena maro toy ny (filana ara-batana tafahoatra, hasiahana, fialonana, fitsiriritana, saina maloto isan-karazany…….) ilay olona.

Mihena eto ny haben’ireo Vatana Fanahy ireo ka mitombo ny hakitrony (densité). Ny ambony indrindra no mihanify indrindra  ary ny ambany indrindra izay itovizantsika @ biby no mihamatevina indrindra.

Arak’izany, mety tsy ho hita intsony ireo fanahy 6 hafa izay mampiavaka antsika @ biby ka mahatonga ny filazana isan-karazany manao hoe “mifanahim-biby, tsy manam-panahy”.

Rehefa mihamatevina vokatr’ireo voalaza farany ireo ireo Fanahy, dia voaelingelina ny fikorianan’ny hery, ary voasakantsakana ny fandraisantsika ny hery avy @tra, ka mahatonga antsika hahatsapa fahoriana sy fijaliana, ny olana maro, mahatonga ny aretina isan-karazany…ny fahafatesana.

 

AZO DIOVINA VE NY FANAHY ?

Eny, maro ny fomba fanao hanadiovana azy io, eo ny haiady maro isan-karazany izay very anarana @ io fiteny azy io (tsy ho voatanisa eto), saingy tsy ady kosa no tena tanjona niforonan’izy ireny fa famolahan-tena, sy fitaizana ara-panahy, eo koa ny yoga izay efa maro ny fikambanana mitrandraka azy eto amintsika na any ivelany.
Tsy ny vokatry ny natao nefa no azo diovina arak’ireo voalaza etsy ambony ireo fa ny tranga tsy niniana natao toy ny fandikana ny lamina voajanahary mifehy ny tontolo ihany.
Ohatra amin’izany ny fandikana ny fady, ny fikasihana zavatra mitondra hery maloto toy ny faty, ny hery maloto entin’ny aretina sy ny fifampikasohana @ marary, ny hery manimba vokatry ny fifampikasohana sy ny fifandraisana amin’ny hafa, amina zavatra sy amina toerana…

— ALA FADITRA no ilazantsika Malagasy ny fanadiovana ny fanahy —

Raha hazavaina kokoa ny tiana ambara, hazavana ny fanahy, ka misy fiantraikany aminy ny hazavana rehetra na voajanahary na tsia, ny hazavan’ny masoandro ohatra, ny hazavana avy amin’ny lokon’akanjon’ny tena, ny hazavana alefan’ny lokon’ny tontolo manodidina sy ny trano onenana ary ny toeram-piasana, ny hazavana avy amin’ny jiro ao an-trano na any amin’ny toeran-kafa lalovanao, ny hazavana avy amin’ny fanahin’ny olon-kafa mifandray aminao ; manodidina aminao, mifanerasera eny amin’ny toerana isan-karazany toy ny lalana ohatra.
Izany indrindra no nahatonga ny mpanoratra iray ao amin’ny baiboly hilaza hoe :  » Lazao ahy ny namanao, dia holazaiko anao ny toetranao  » ; hoy koa ny ohabolana Malagasy :  » Izay miaraka amin’ny amboalambo dia amboalambo « , lazainy tokoa ilay  hoe :  » Izay miaraka amin’ny mpanihika, maimbo lanin-trondro »

Sarotra nefa ny miala amin’ireo amin’ireo zava-boalaza ireo, fa mandia tany moa ka solafaka, miloloha lanitra ka lena, toy ny tora-bato avy any an-danitra izy ireny ka na mahay miala aza manao toy ny akoho, mahay mandeha ihany fa solafaka raha mandeha eo ambony sahafa.

Ny vokatry ny natao kosa dia ny lalàn’ny tody ihany ihany no afaka mamaha azy, izany hoe manonitra ianao, ary manitsy ny dia. tsy misy afaka miala amin’io lalàna voajanahary io.

Ampiasao koa ny baibolinao na boky masina hafa fa betsaka ny tari-dalana ao. Ohatra

“Diovy ny fonao dia hadio ho anao ny zavatra rehetra”

Rehefa miala tsiny ny Malagasy dia miafara foana @ hoe “….ny fanaovana ny marina no manalala ny tsiny…..” (hitohy)

FANAHY 7 MAHAFEHY TRANO

Misy (sosona) couches 7 izy io , izany no niantson’ny Ntaolo azy hoe “fanahy 7 mahafehy trano”, ary ny sosona tsirairay dia vatana samy manana ny maha izy azy avy; anisan’ireo ilay mandehandeha rehefa matory isika ka mahatonga antsika hanofy, izay mety ho ilay Vatana aina “double éthérique” io izay nahatonga ny fiteny manao hoe “lamokam-paty ny torimaso”, mety ho ny ambiroa izay ny “corps émotionnel” sy ny “corps astral” Ao ihany koa ny saina “corps mental”…. .

Mifampiankina ny toetran’ny tsirairay sy ny fivelaran’io Fanahy maha-Olona io ao aminy: izany hoe, misy fiantraikany @ fiainana  andavanandro ny toetran’ny Fanahy.

Miankina @ herin’io FANAHY “Auras” io mantsy ny toetra sy ny fitondran-tena, ny fahasalamana, ny hery sy ny tanjaka anananan’ny tsirairay. Miantraika @ io Fanahy io koa izay ataontsika @ andavanandrom-piainana, ka mety hamapadio na handoto azy.

Ireto avy ireo sososna 7n’ny FANAHY

-Le double étherique (Vatana Aina ou Vie)

-le corps émotionnel

-le corps astral

-le corps mental

-le corps causal

- le corps bouddhique

-l’Aura christique ou Aura atmique

 

NY VATANA AINA “DOUBLE ETHERIQUE”
Izy no ahafahan’ny vatana (corps physique) mifandray @ ireo vatana 6 hafa ambony noho izy @ alalan’ireo chakras (masom-panahy) 7 izay ao aminy.

Izy no mampita ny hery ao @ vatana ara-nofo sy mamelona azy ka ahafahany miaina eto @ tontolo ara-nofo.
Maina ny vatana raha tsy eo izy, vovoka ka mody vovoka (maty).
Izy no mitahiry (mémoire) ny fahazarana ananantsika ary mbola tohizany iainana izany aorian’ny fahafatesan’ilay olona.
Izy no ahatsapantsika ny fisiana ara-nofo, andrenesana ny asan’nireo fandrenesana 5 (5 organes de sens).
. Manana azy ity koa ny biby sy ny zavamaniry ka mahatonga azy ho velona.

 

CORPS EMOTIONNEL

no misy ny hafanam-po, ny fientanam-po,ny ahiahy sy tebiteby ny tahotra sy fahasahiana, ny hatezerana, ny hafaliana.

Ity vatana ity fototry ny fironana sy ny famoronana ara-java-kanto : mozika, literatiora, ….

NY VATAM-PANIRIANA “CORPS ASTRAL” no manaraka a zy.

Ny vatam-paniriana na corps astral araka ny anarany no misy ny faniriana, ny finoana sy ny finoanoam-poana, ny fitsiriritana, ny fialonana, ao ihany koa no misy an’ilay fitiavana iainan’ny besinimaro ankehitriny. Ny fihetseham-po isan-karazany izany no foronin’ity vatana ity.

Avy aminy ilay hery mampifanintona ny olon-droa hifankatia sy hiaraka.
Ireo vatana 2 voalaza farany eo ambony ireo no ilay antsoina hoe AMBIROA.

NY SAINA “CORPS MENTAL”

Izy no mandray  ny hery avy @ ireo vatana atao hoe auras spirituels izay ambony kokoa noho izy ary mampita izany @ ireo vatana hafa ambaniny dia ireo hitantsika eo ambony ireo.
Izy ihany koa ipoiran’ny hevitra sy tetika, ny hafetsena @ endriny rehetra, ny fandalinana sy ny fikarohana sy ny asa famoronana. Tsy mipetraka intsony eto ny finoana fa miankina @ hoe nahoana, @ fomba ahoana ny faharesen-dahatra @ ny zavatra rehetra. Mitady porofo hatrany tahaka an’i Thomas. Izy no manosika antsika hikaroka sy hanadihady.
Mandeha avokoa ny kajikajy rehetra @ tombontsoa sy fantiantoka @ izay kasaina hatao.

Ny saina izay mifandray amin’ny kundalini, ahitana an’ireo fantson-kery 3 (nadis) : Ida ; pingala ary shushuma, izay matetika asehon’ny mpandalina ny siansa ara-panahy amina kisarina bibilava.
Tsy mahagaga izany, fa izy ihany ilay bibilava namitaka an’i Eva.
Ny saina izay mampiasa hakingan-tsaina lalina ihany ilay bibilava miolikolika atao hoe leviatana.
Rivo-doza ihany koa i Leviatana, arak’izay voalaza’ny baiboly sy hita ao amin’ny Kabbale hebreo.
Ny mpahay fanandroana (astrologue) moa mahalala tsara ny vintana adalo izay vintan’ny rivo-doza.
Ny adalo izay vintan’ny fahaizana sy ny hakingan-taina rahateo ihany koa.

Raha aravina, ny saina no nahitan’ny Razambentsika ny hevitra mahomby sy tay mahomby maro, tahaka an’ireo vahaolana 10 000 tsy mahomby (  » 10.000 solutions qui ne marchent pas  » ) an’ingahy Thomas Edison.

Ireo vatana efatra ireo izay mbola vatana manana ny fahalemeny avokoa dia samy mety maty, saingy tsy miara-maty @ vatana ara-nofo, samy manohy ny fiainany any @ tontolo sahaza azy avy mandra-pahatonga ny anjarany avy.

Ny vatana aina “double éthérique” ohatra mbola mitahiry ny fahazaran’ilay olona maty ka manohy izany hatrany. Matetika isika no mandre olona mitantara ny fisehoan’ny havan’ny efa maty mitady ny zavatra sasany tsy foiny ka tsy nampanarahina azy t@ fandevenana, na mahita azy manao asa tahaka ny fanaony andavanandro. Tsy ilay maty akory iny nitsangana iny ary tsy demony araka ny fiheveran’ny sasany azy koa iny fa ilay vatana aina “double éthérique”.Izany no mahatonga ny fomba fanao handefasana ny zavatra mahazatra azy na tsy foiny manaraka an’ilay maty any am-pandevenana (toaka, vola, fitafiana…)

Ireto manaraka ireto kosa no antsoin’ny mpikaroka hoe auras spirituels

Ambonin’ny saina ilay atay atao hoe

ERITRA “CORPS CAUSAL” Fanahin’ny fahamarinana.

Lalan’ny tody (loi du karma), fahaterahana indray (réincarnation), tsifahafatesana mandrakizay (immortalité), fahatanterahana indray, fahafahana, fahatanterahana, fandavan-tena.

 Hitantsika eto ny fototeny hoe cause izay midika hoe antony. Araka izany mahalala ny antom-pisiantsika sy ny anton’ny olana sy ny sedra rehetra atrehintsika @ fiainana izy.

Vatana madio, “purs” avokoa manomboka eo @ eritra izay afaka mitsara avy hatrany ny zavatra ataontsika na sainintsika . Avy aminy ilay atao hoe feon’ny fieritreretana (conscience morale) izay mitsara ny atao sy sainina.

“Aleo enjehin’ny omby masiaka toy izay enjehin’ny eritreritra”

Tsy misy intsony eto ny kajikajy izay mety ho tombontsoa  (interêt), na valiny (contrepartie) avy amin’izay atao. Fitiavana tsisy fetra, tsisy fefy no mibaiko araka ny tenin’ny baiboly manao hoe “izay rehetra ataonareo dia ataovy @ fitiavana”, “aza miandry valiny,araka izay voasoratra ihany koa ao @ Bhagavad Gita (Boky Masina Indiana izay misy dikany @ teny Malagasy nadikan’Atoa  Rakotonirainy Joseph:

” Le Seigneur Bienheureux dit: Abandonner les fruits de toute actes”

Miasa fa tsy miandry valiny.

Tsy mipetraka intsony ny tahotra @ endriny rehetra, fa ny rariny sy ny hitsiny no mitsara.

Mitaky ary mitondra fandavan-tena tanteraka ny fivelaran’io vatana io. @maha-FANAHIN’NY FAHAMARINANA AZY dia izydia izy no manampy antsika hahalala ny marina sy handala ny fahamarina izay  mitondra fahafahana tanteraka ho antsika, arak’izay voalazan’i Kristy manao hoe “….Ary ny marina no manafaka anareo”

Tsy ho voafatopatotry ny fahalemena rehetra,

Tsy ho voafatotry ny lalan’ny tody,

Tsy mety maty ity eritra ity , izy no mitahiry ny fiainana rehetra nodiavin’ny olona iray nandritra ny fisiany rehetra (fiainana  mifandimby) “incarnation et reincarnation”.

Izy ihany koa no ahalalana izay miandry antsika, ny andrasana amintsika (ny andraikitra ankinin’Atra aminao @ ity fiainana ity.

Neken’ny Mesia arak’izany ny fiatrehana sy ny fiainana an’ireo fijaliana rehetra izay efa fantany mialoha fa tsy maintsy hiaretany ary izy mihitsy aza no efa nanoratra an’izany mialoha ao amin’ny bokin’ny salamo.

Manan-tsafidy hatrany nefa isika eo @ fiainana ary azony nialana ireny zava-tsarotra ireny. Fitiavana kosa no nanekeny azy mba hanomezana modely ho antsika, hanaraka ny lalan’ny fahamarinana na inona na inona mety hofahasarotany sy ho vokany. Nekeny ny handeha amin’ny lalan-tsarotra sy be fahavalo fa izay no ahafahany manavotra ny olombelona.

Tsarovy fa vary mangatsiaka miandry anao hatrany ny andraikitra tsy tanterahinao, izay tsy vita @ ity fiainana ity, hitambesatra aminao @ fiainana manaraka “reincarnation” ary mampitombo ny olana hatrehinao.

Tokony ho kivy ary ve isika raha miatrika olana?

Tsia , manamaivana anao ny fiatrehana an’ireny olana mihatra @ntsika ireny.

 

Tsy misy manery antsika hiatrika an’ireny nefa, safidy ireny, vokatry ny nataontsika tany aloha, tamin’ny fiainana talohan’izao fiainana izao “vie antérieure” sy t@ ity fiainana ity. Safidy ny ho faty sy ho teraka indray, vokatry ny fahalotoan’ny Fanahy, ny adidy sy andraikitra tsy vita sy tsy natao, izay mitambatra ho trosa tsy maintsy haloantsika mandra-pahaloantsika ny variraiventsy farany ka hampadio antsika tanteraka.Io ilay “LALAN’NY TODY “LOI DU KARMA”.

“Ny tody tsy misy fa ny atao no miverina”.

Mety ho fisedrana fotsiny koa nefa ireny, tsy maintsy sedraina ny volamena, mba iavahany amin’ny hosoka.
Mety ho ireny lalana sarotra, feno sakantsakana ; fidinana sy fiakarana ireny ihany koa no lala-manitsy akaiky indrindra mitondra ny tena any tanjona tian’Andriamanitra hahatongavana. Tody any amin’ny tanjona isika avy eo, mbola lalan’ny tody izany, lalan’ny tody koa ity manaraka ity.

 

Misy @ntsika ny mihevitra fa mitovy ihany hono ny mangalatra omby iray sy ny mangalatra fanjaitra iray. Marina @ ampahany kely ihany satria samy mandoto ny fanahinao, tsy maintsy manefa kosa nefa ianao, ka ny mangalatra omby iray, manefa omby iray, ny mangalatra fanjaitra iray manefa fanjaitra iray, trosa tsy maintsy haloa izany, mba hampadio antsika avy eo.

 

Fianarana ny fiainana ka ny fimonomononana sy fanomezana tsiny ny mpahary antsika noho ny zava-mitranga eo @ fiainana dia midika fa tsy mbola ampy traik’efa sy fahalalana ny atao hoe fiainana sy ny tontolony isika, ka tsy maintsy maka traik’efa eto mandrapaha ampy fahalalana antsika, rehefa tsy ampy hahatongavana @ izany ny fiainana rehetra nodiavintsika dia tsy maintsy mbola hateraka indray, haka nofo vaovao hatrany aorian’ny fahatesana (Réincarnation).

Raha fintinina dia ny fahalalana ny anto-pisiantsika, ny fanatanterahana ny adidy aman’andraikitra ary ny fahadiovan’ny Fanahy no mitondra antsika @ FAHATANTERAHANA na “REALISATION”.

Izany ihany koa no manafaka antsika @ LALAN’ NY TODY  (“LOI DU KARMA” ) sy mitondra ho @ TSIFAHAFATESANA (“immortalité”) na FIAINANA MANDRAKIZAY (vie eternelle).

Mety hanampy anao ity andinin-teny iray ity izay nalaina tao @ Bhagavad Gita :

Le Seigneur Bienheureux dit: Absence de crainte, purification de l’existence, développement du savoir spirituel, charité, maîtrise de soi, accomplissement des sacrifices, étude des Vedas, austérité et simplicité, non-violence, véracité, absence de colère, renoncement, sérénité, aversion pour la critique, compassion, absence de convoitise, douceur, modestie et ferme détermination, vigueur, pardon, force moral, pureté, absence d’envie et de pureté des honneurs, – telles sont, ô descendant de Bharata, les qualités spirituelles des hommes de vertu, des hommes nés de la nature divine.

 

Lavinao ve ny fisian’ny lalàn’ny tody sy ny reincarnation?

Moa tsy nandrasan’ny jiosy ve ny fiverenan’I Elia?

Moa tsy voalaza ve  fa mbola hiverina ilay olona malaza indrindra ao  @ testamenta vaovao ?

Voalazan’ny Baiboly ihany koa fa hahita azy avokoa ny maso rehetra @ fiverenan’ny mesia, eny fa na ireo nandefona azy aza, fantantsika nefa fa efa tsy misy tavela intsony @ izy ireo fa tantara sisa.

Koa @ fomba ahoana no hahitany azy hiverina indray an’arivony taona aty aoriana? Mazava ho azy fa @ alalan’ny fahaterahana indray.

Ny fanahy no maka nofo vaovao fa tsy ilay nofo lasa vovoka akory no mitsangana.

Ny fiverenana eto @ ity tontolo ara-nofo ity dia mitaky fitafiana nofo, fakana nofo vaovao, izany hoe “tsy maintsy hateraka indray”

MANASAZY ARY VE  ATRA?

Tsia avy hatrany, ny ny ataontsika ihany no miverina amintsika, ny vesatra entin’ny fanahintsika no mametraka olana amintsika. Tari-dalana hanoroana antsika ny lalana tokony hizorantsika ny ankoatr’izay.

Andriamanitra dia fitiavana ; tsy mety tezitra, any @ fivoarana ara-panahy anisan’ny ambany kokoa kokoa no misy ny hatezerana sy ny valifaty, ka tsy mety ho toetran’Atra velively izany.

TOKONY HIFONA VE REHEFA  MAHATSAPA FA MELOKA

Hifona @ iza?

Raha diso t@ namanao ianao, mifona aminy hahafaka ny alahelony aminao fa “loza ho an’izay niavian’ny fanafintohinana”ary “ny heloka ibabohana mody rariny”

Dia aza mamerina intsony “mandehana ka aza manota intsony”

Tsarovy fa ny fanahinao no maloto isaky ny misy tsy mety ataonao, andraikitrao tanteraka izany, ka anjaranao ny manadio azy.

Ho an’ireo mihevitra fa mifona @ Andriamanitra fotsiny dia afaka, tsy marina izany, tsy Andriamanitra no mitana anao @ izay nataonao, raha tsy izany dia nadio tsy nisy pentina avokoa ny olona rehetra satria mifona isan’andro na mety ho isan’alahady, tsy ho nisy intsony izany ny aretina sy ny fahafatesana.

MIHEVITRA VE  IANAO FA VOAFAFAN’NY RAN’I KRISTY TOKOA NY HADISOANAO?

Ezaka avy aminao no manadio ny fanahinao, tsy nisy olona nofantsihana tamin’ny hazofijaliana hamafa ny fahotan’ny tsirairay izany, raha nisy izany , ho nadio avokoa ny olombelona, tsy nisy intsony ny narary, tsy nisy koa ny maty, ary olo-masina avokoa isika niaina taoriany. Izany ve nefa ny zava-misy ?

Tsarovy ireto teny ireto

“diovy ny fonao, dia hadio ho anao ny zavatra rehetra”, “mandehana ka aza manota intsony”…

Tsy ho lany izay azo ambara @ io fa ho tohizantsika ny fanazavana.

 

Ny vatana faha-6  ilay antsoina hoe

CORPS BOUDDHIQUE

Ity vatana ity izay mifandray @ maso faha3 na 3eme oeil, dia ilay chakra faha 6 atao hoe Ajna. Arak’io anarany io, dia izy no loharanon’ilay atao hoe “clairvoyance “, azo adika tsotra hoe fahitana madio  ara-panahy, fahitana zavatra ivelan’ny tontolo voafaritry ny olombelona, fahitana ny any ankoatra, ny lasa sy ny ho avy.

Ao aminy ny fahazavan-tsaina “intelligence spirituel”.
Fanahin’ny fahazavan-tsaina koa izany no azo iantsoana an’ity vatana faha-6 ity

Eto no ahatsapana ny firaisantsika @ tontolo tsisy fetra, ny lalàna mifehy ny fisiaina sy ny firaisana @ tontolo.

Avy aminy no niantsoana an’i Gautama Siddharta hoe Bouddha taty aoriana , bouddha izay avy @ teny Sanskrit hoe buddhi : Hendry, nahazoana ihany koa ny hoe bouddhique.

Fanahin’ny fahendrena ihany koa izany ity vatana ity ary ireo voalaza ireo no toetry ny fahendrena.

Tsy eo ambany fandaharan’ny anjara « Destin » izay manapaka an’izao tontolo izao intsony ny olona mahatsapa sy mahay mampivelatra an’ity vatana ity sy ny tontolony, afaka mibaiko ny anjarany sy mandahatra azy koa izy.

Eto mantsy no ahalalàna ny fitsipika na formule ifehezan’Andriamanitra ny tontolo, izany hoe, raha ordinateur ny tontolo sy ny lalàna mifehy azy, dia Andriamanitra no namorona ny vatabeny ; ny pitsopitsony ao natiny sy ivelany ary ny programa ao anatiny, ny tena kosa, ilay informaticien momba ny réseau, ny soft, ny hardware sy ny karazany.
Rehefa tonga eto amin’ity sehatra ity ianao, dia hitovy fijery amin’Andrimanitra,
Ho fantatrao ny lalàna mifehy ny tenin’Andriamanitra sy ny asany.
Ho fantatrao ihany koa ny tsiambaratelon’ny famoronana sy ny fiforonana ary ny tena tantaran’ity tontolo ity.
Ho afaka hamerina ny hanoratra ny tena genesisy sy hanitsy ny baiboly ianao, ary hahita ny tsy ampy ao.
Tenin’Andriamanitra no niandohan’ny baiboly, saingy tsy misy afaka mandà fa misy asan-tanan’olombelona ao.
Ny testamenta vaovao, efa mazava iny, noforonina tamin’ny andron’ingahy Constantin, amperora romanina.
Ny testamenta taloha, araka ny taratasy navelan’ingahy nehemia dia tsy io tonga aty amintsika io no tena izy, fa nasiany fanamboarana betsaka, na dia tsy voatery hitovy amin’ilay « original » aza.
Ary nanova koa ny fandikanteny sy ny mpandika teny taty aoriana.
Aiza ilay teny baiboly, teny masina sty mbola nisy fanovàna ? Amin’ny teny hebreo tranainy, na mety ho amin’ny teny malagasy mihitsy aza ?
Ingahy Nehemia no Nahita azy farany sy mahalala ny nasiany azy.
Nefa raha tsy hita ilay izy, misy ao anatinao.
Satria ao ilay fahendrena, ao ily fanahin’ny fahendrena mifandray amin’ilay maso fahatelo mahita ny miafina, mahita ny lasa sy ny  hoavy, mahita ny any ivelan’ity tontolo hita sy tsapa misy antsika ity.
Anontanio azy, fa izy no fahendrena, hampianatra ny saintsika ny kabbale, izay niofo ho kabary taty aoriana, tsy kabbaliste nefa ny mpikabary, fa mpandahateny mirindra, araky ny voalaza amin’ny sasin-teniny sy ny fialan-tsininy tokoa.
An’Andriandranolava, hono, mantsy ny kabary, fa tsy azy.
Fa ny tena kabary na kabbale, tsy teny natao ifampiresahana amin’olombelona, fa teny, na litera  na sary manan-jina, na isa ihany koa, ifampiresahana amin’Andriamanitra na amin’ny hery tsy hita maso.
Ny fahalalana an’ireto voalaza farany ireto no fototry ny kabbale, io no atao hoe fahendrena, izay hampahafantarin’ity vatana faha-6 na fanahy faha-6 ity antsika.
tsy izay mitonon-tena ho kabbaliste nefa no kabbaliste, ny lalàn’Andriamanitra sy ny teniny no fanilon’ny kabbaliste, fa tsy vola na zavatra hafa.
Tsy afaka mandainga, noho izany ny kabbaliste, na miray tsikombakomba handainga, na miray tsikombakomba amin’izay manohitra ny baikon’Andriamanitra.
Tsy maintsy ho ny marina no ambarany.
Kabbaliste ny tena, ary afaka manivana ny marina sy ny tsy manarina satria mahalala ny baiboly sy ny tena lalàn’Andriamanitra.
Aza gaga ianao raha eto amin’ity tranonkala ity, no anazavantsika an’izay tsy mazava ao anatin’ny baiboly sy ny tantara, fa mifaningotra ny tantarantsika sy ny tantaran’ny jiosy, ny teny malagasy sy ny teny hebreo tranainy ary ny teny sanskrity.
Ny fahendrena jiosy, fahendrena tatsinanana, fahendren-drazantsika koa.

Midadasika ny fahendrena, tsy ho lany ny azo soratana momba an’io fa ny amintinako azy ao amin’ny fahendrena no misy ny raiki-pohy, na « formule » momba ny fiforonana sy ny famoronana.
Maro koa ny lahateny milaza momba ny fahendrena ao amin’ny baiboly fa raisintsika aloha ity.

FAHENDRENA VIII :

Izany no antony nivavahako ka nanomezana ahy fahaiza-manavaka. Niantso aho, dia tonga tamiko ny fanahin’ny Fahendrena.

8Naleoko izany toy izay ny tehim-panjakana sy ny seza fiandrianana; zava-poana amiko ny harena, raha mitaha aminy.

9Tsy nampitoviko taminy ny vatosoa sarobidy indrindra, satria ny volamena manontolo eran-tany dia fasika kely ihany eo anatrehany ary ny volafotsy dia fotaka ihany raha manoloana azy.

10Fa tiako noho ny fahasalamana amam-bika ny Fahendrena; ka tapa-kevitra ny hanana azy ho fahazavana aho, satria tsy mba mety lefy ny famirapirany.

11Raha tonga tamiko ny Fahendrena, dia ny soa rehetra koa no niaraka taminy; harena tsy tambo isaina no teny an-tanany.

12Nifaly tamin’ireo soa rehetra ireo aho, satria ny Fahendrena no nitondra azy tamiko; kanefa tsy mbola nahalala aho fa hay izy no renin’izany.

13Izay nianarako tamim-pahatsorana taminy dia tsy mba tazoniko ho ahy irery, fa zaraiko amin’ny hafa; ary tsy mba afeniko ny hareny.

14Rakitra tsy mety ritra ho an’ny olona izy, ka izay mahazo azy dia tonga sakaizan’Andriamanitra fa mankasitraka izay mianatra aminy izy.

15Homen’Andriamanitra ahy anie ny hiteny araka ny hevitra mitombina ary koa ny hanana fisainana mendrika ny fanomezana noraisiko taminy. Fa Izy no mitarika ny Fahendrena sy manoro lalana ny hendry.

16Eo ambany fahefany isika, dia isika sy ny tenintsika ary ny fahatakaran-javatra sy ny haitao isan-karazany.

17Izy no nanome ahy fahalalana ny tena zava-misy marina, ka nampahafantatra ahy ny firafitry ny tontolo sy ny asan’ireo foto-javatra ;

18nampahafantariny ahy ny fizaram-potoana, dia ny fiandohany sy antenantenany ary fiafarany, ny fifandimbiasan’ny fisarahan-taona sy ny fiovan’ny tonontaona,

19ny fitsingerin’ny taona sy ny toeran’ny kintana,

20ny fomban’ny biby sy ny fihetsiky ny bibidia, ny herin’ny fanahy sy ny fisainan’ny olona, ny karazan-java-maniry samihafa sy ny herim-panasitranan’ny fakany.

21Ny zava-miafina sy miharihary dia fantatro avokoa, satria ny Fahendrena mpamorona ny zava-drehetra no nampianatra ahy izany.

22Fa ao amin’ny Fahendrena dia misy fanahy manan-tsaina sy masina, tokana saingy maro sahanina, kinga sy mihetsiketsika, maninteraka sady tsisy pentina, mazava, tsy miova, sakaizan’ny tsara, mailaka,

23mahaleo tena, manao soa, sakaizan’ny olona, hentitra, mahatoky, heni-pahatoniana, mahefa ny zavatra rehetra, miambina ny zavatra rehetra, ary maninteraka ny fanahy rehetra, na ny manan-tsaina, na ny madio na ny faran’izay kinga indrindra.

24Fa ny Fahendrena dia mailaka kokoa noho izay fihetsehana rehetra, ka mamonto ny zava-drehetra sy maninteraka azy noho ny hadiovany.

25Fofonain’ny herin’Andriamanitra izy, famirapiratana mangarangarana apariaky ny voninahitry ny Tompon’izao rehetra izao, ka tsy tafatsofoky ny zava-maloto.

26Taratry ny fahazavana mandrakizay izy, fitaratra tsisy pentina ahitana ny asan’Andriamanitra, ary koa endriky ny hatsaram-pony.

27Na dia irery aza ny Fahendrena, dia mahefa ny zavatra rehetra; na dia tsy miova koa aza izy, dia manavao ny zavatra rehetra. Mamangy ny fanahin’ny olona masina izy, isaky ny taranaka mifandimby, mba hahatonga ireny ho sakaizan’Andriamanitra sy ho mpaminany;

28satria Andriamanitra tsy mba tia afa-tsy izay mifankazatra amin’ny Fahendrena.

29Fa mamiratra noho ny masoandro izy ary manoatra noho ny kintana isan-karazany. Manan-tombo lavitra izy raha mitaha amin’ny fahazavan’ny andro;

30satria dimbiasan’ny alina izany, fa ny Fahendrena kosa tsy mba resin’ny ratsy.
Raha lava ny teny very nysoa, tsy asa fivelomana rahateo ity ka dia hatreo aloha ny amin’iny.
Etsy ambany indray ny mombany fanahy faha-7, izay hahatalanjona anao avokoa ny voalaza ao.

ZANAHARY NA AURAS ATMIQUE

Zanahary, Andriamanitra, Adonai, Adama, Jehovah, Yahweh na Iaveh, Eva, Hova, Rahova
Fa Za (izaho) -Nahary tokoa no dikan’ny hoe Zanahary ; Fantatrao koa ve, fa ny teny hoe Andriamanitra anie ka teny sanskrity roa natambatra : Adi sy Mantra ; Adi, na Adonaï, na Adama, Razamben’ny olombelona ; anaran’i Eva ity Jehovah na iaveh antsoina amin’ny fivavahana ity.

Sosona faha-7 amin,ny fanahy ity.

Izy no ilay antsoin’ny Malagasy hoe : « Atra an-tampon’ny loha », « aza ny lohasaha mangina no jerena fa Andriamanitra an-tampon’ny loha », mifandray @ ilay Chakras faha7 antsoina hoe Sahasrara izay ao an-tampon’ny loha no misy azy.

Ity no vatana ambony indrindra, mamaritra ny fiambonian’ny olombelona, izy no ifandraisantsika akaiky kokoa @ Andriamanitra, ary iraisantsika @ Atra. Io ilay hazavana mampitambatra antsika amin’Andriamanitra sy maha zanak’Andriamanitra antsika,.

Hitantsika ao amin’ny baiboly ohatra ny hoe

: “Izaho sy ny Ray dia iray ihany”,

“Ny ray ato amiko ary izaho ao @ Ray”.
Afaka miteny toy izany ny olona rehetra, ary tsy mety diso izany.
Fa Za (izaho) -Nahary tokoa no dikan’ny hoe Zanahary.
Eto no feno ilay atao hoe : « Ny fanahy no olona ».
Satria eto, ilay fanahy, ilay Andriamanitra ao an-tampon’ny loha no miteny hoe : « Izaho Nahary ».
Tsapa tsara ny fisiany sy ny asany eto.
Misy fiteny toy izany koa any amin’ny testamenta vaovao (mila pejy hafa iny)

Ity vatana na fanahy faha7 ity no ilay ampahan’Andriamanitra “Etincelle Divine” ao amintsika ka ilazan’ny Baiboly  ny hoe “Ao amintsika Andriamanitra”.

Eto no ahatsapana ny firaisantsika @ tontolo tsisy fetra, ny maha-iray ny rehetra sy ny lalàna mifehy ny fisiana sy ny firaisana @ tontolo, @ olombelona sy @ Andriamanitra.

Tsarovy manomboka eto fa miara-mandrindra ny tontolo @ Andriamanitra isika @ alalan’io lalàna io.
Izay no maha mpanjakan’ny zavaboaary antsika.

Tsy hafa izany ny olombelona tsirairay fa silak’Andriamanitra avokoa.
Mampitolagaga ny fahalalan’ny Razambentsika an’izany raha nilaza izy fa Ny Razana maty lasan-ko Andriamanitra.
Rehefa tontosa sy tanteraka mantsy ny iraka ampaovina antsika ka madio isika ampy traikefa amin’ny @ fiainana sy ny tontolony dia miverina amin’ilay hazavana tsy manam-petra nipoirany ilay hazavany nindramin’ireo vatana nandritry ny fiainana rehetra maha-olona.

Fantantsika izay ny momba an’iny vatana fahafito tsy hita maso iny izay Zanahary ihany.

Ary ny teny hoe Andriamanitra ?
Fantatrao koa ve, fa ny teny hoe Andriamanitra anie ka teny sanskrity roa natambatra : Adi sy Mantra
Teny manan-jina na teny masina ny atao hoe mantra.
Izany hoe teny manana fahefana,
Miteny ilay namorona an’izao tontolo izao hoe : misia mazava, dia nisy ny mazava, jereo any amin’ny bokin’ny genesisy.
Nisy teny nampiasaina izany tao, notononina, izay hampisy ny mazava no antom-pisiany, izay ilay atao hoe mantra.
Teny manan-kery izany ny ampahany faharoa amin’ity teny hoe Andriamanitra ity.

Dieu primordial, na Énérgie primordial no andikan’ny vahiny ny hoe Adi.
Izy izany no Zanahary voalohany sy Zanahary  niandohana, izy no Zanahary lehibe indrindra.
Ny Adi(jereo etsy ambany) kosa teny sanskrity izay tsy hafa fa mitovy dika amin’ny Adonaï amin’ny teny hebreo. miofo ho azy moa ny teny rehefa mandeha ny fotoana, arakaraky ny fanononana azy sy ny fampiasana azy, ka lasa hoe Andriamanitra izy aty aoriana.
Taitra angamba ianao, satria tsy izany no nampianarina antsika.

HEVI-DISO MOMBA AN’ANDRIAMANITRA

Nolazaina tamintsika fa hoe andriana + manitra ny teny hoe andriamanitra, diso avy hatrany izany fa ny teny hoe Andriamanitra no nisy talohan’ny nisian’ny andriana, fitondran’ny zokiolona moa no nisy talohan’ny fitondran’andriana, na fitondram-panjaka.
Ary tamin’izany sy talohan’izany no efa nisy ny teny hoe Andriamanitra.
Anisan’ny voizina ho niandohan’ny andriana ohatra ilay angano momba ny zanak’andriamanitra notan’ny olombelona fady ka io no lasa ndriana voalohany. Jereo eto nefa, fa tsy mbola misy akory ny andriana, dia efa miasa ny teny hoe Andriamanitra.
Noforonina taty aoriana rahateo io dikanteny nampianarina antsika io, vokatr’ilay atao hoe fivavahana politika, izany hoe ny ara-panahy lalaovina hifanaraka amin’ny tanjona tiana antokon’olona hotratrarina, ary tsy dia hita rahateo ireo izay manan-kambara hafa.
porofon’izany ihany koa, tsy nisy na iza na iza afaka nanimbolo an’Andriamanitra, ka afaka hilaza fa manitra andriamanitra.
Raha manitra Andriamanitra, dia ny alika no ho akaiky azy kokoa fa tsy ny olombelona, fa ireny no hahalala azy kokoa amin’ny alalan’ny fofona.
Élément chimique, izany hoe zavatra hita sy tsapa avokoa no mandrafitra ny fofona azafady, ny « corps physique » no misy an’izany, fa adriamanitra fanahy, hazavana faran’izay madio, sy maivana, lavitry ny physique, tsy tsapa ary tsy hay refesina.

Ajanony amin’izay ilay finiavana hanondro ny razantsika ho barbariana, ary aza heverina ho vendrana intsony ny malagasy, fa ny tenintsika izao no ahafahana mamantatra ny zava-miafina indrindra ao amin’ny baiboly.

Adi, na Adonaï, na Adama, Razamben’ny olombelona

Mbola ho gaga ihany nefa ianao raha ilazako hoe Andriamanitra ihany no razamben’ny olombelona ?
Jereo ny voalaza etsy ambony momba ny teny hoe Adi, teny sanskrity izay tsy iza fa ny Adonaï amin’ny teny hebreo ihany, anarana iantsoana an’Andriamanitra ao amin’ny baiboly koa izy io.
Adonaï, izay manome ihany koa ny anaran’i Adama , voalaza fa razamben’ny olombelona, Adam, na Adan, hoy ny fanononan’ny vahiny.

Azonao alàna ny n satria facultatif mihitsy ny n, raha farateny, ada no sisa hitanao, soloy i ny a farany, lasa adi, nefa tsy miova ny dikany.
Mbola azo atao koa ny mandika an’io ho teny malagasy hafa indray, nefa tsy hiova ny dikany.
Voleo ka, adika no ho hitanao, tsy hafa fa Adonaï, Adi, Adama na Adan ihany io, razamben’ny olombelona ihany io.
Misy teny toy izao ao anatin’ny baiboly : « créons des hommes à notre image », « andeha hamorona olombelona mitovy endrika amintsika ».
Image, mitovy endrika, inona izany ? Dika, misy fandikana ao, misy zavatra adika, mba hisian’ny fitoviana.
Ilay adi + ka : adika.
Misy toetran’Andriamanitra izany adika mba haha-olona ny olombelona, tahaka ny fisian’ny dikan’ny ADN na fototarazon’ny ray aman-dreninao sy ny razanao tany aloha ao aminao.

Nisy singa maro ao amintsika izany nadika avy amin’Adriamanitra, ary ilay fanahy no olona sy ny heriny, no voalaza amin’izany.
Hazavana Andriamanitra ary hazavana, hasina, no nadika ao amintsika.
Ireo ilay itovizantsika sy anakaikezantsika an’Andriamanitra.

Tian’ny mpanjaka taloha moa ny hitovy amin’Andriamanitra, na farafahakeliny, hatao hoe zanak’Andriamanitra.
Hany ka namboarina ho toy izany koa ny anarany,
Ny anadahin-dRangita ohatra, Zanahary mihitsy no anarany, ary Ambohijanahary no vohitra nonenany.
Ny Anadahin-dRenin’Andrianampoinimerina, Andrianjafinandriamanitra no anarany.
Ny teny hoe Adi no hazavaintsika eo, fa io no noraisin’ireo voalaza etsy ambony taty aoriana hiantsoana azy sy ny taranany, noho izy io anaran’ny Zanahary.
Tsy atoro an’An’Andrianampoinimerina moa io, ka nataony hoe Ilaidama ny anaran-dRadama I, rehefa natsangany ho zanany.
El Adonaï io no nogasina, jereo ny anaran’i Adama etsy ambony, izay AdonaÏ ihany koa no niofo.
Radama ihany koa anie ny no nandikana ny anaran’i Adama ao amin’ny baiboly malagasy voalohany, izay tarehintsoratra arabo no nanoratana azy.
Ny Ilay izay hita eo aloha, fanagasina ny El, lasa Lay, na Ilay.
Anaran’i Adama mihitsy izany ity Adonaï ity.
Manaiky ianao izao fa Za(izaho)-Nahary mihitsy ny hoe Zanahary, Atma hoy ny teny sanskrity, izay hita amin’ity sosona faha-7 amin’ny fanahy ity.

Na izany aza, hanohy ny fanazavako ihany aho
Anaran’i Eva anie ity Jehovah na iaveh antsoina amin’ny fivavahana ity e

Jehovah hoy ny tsy katolika, tsy misy aloha ny litera j amin’ny hebreo, fa Iaveh ihany koa io rehefa ovana ho i ny j.
Fantatrao ve fa ny ankamaroan’ny anarana hebreo ao amin’ny baiboly, manomboka amin’ny zana-tsoratra avokoa ? Na manomboka amin’ny J, iray nefa ireo rehefa jerena amin’ny anarana hebreo yahou no niofo tamin’ny fanononana.
Toy ny anarana Ra, mpialoha ny anarana malagasy maro, ihany koa ka  azo alàna.
Raha alana ary ny Yahou, izay jeho izy eto na Ia(h), dia vah na veh no hita farany.
Araky ny voalaza etsy ambony, azo ovana ny zanatsoratra, fa tsy miova ny hevi-teny.
soloy e, dia hahita isika hoe Eva, soloy O, dia hahita isika hoe ova na hova.
Rahova mihitsy moa no nandikana ny anaran’i Eva tamin’ny baiboly voalohany nisy teto Madagasikara, ary sorabe no nanoratana azy.
Jereo any amin’ny matematika ny hoe ny mahasamihafa ny hoe ova sy ny image, na dika izay hitantsika ery ambony ?
Fanampin’izany, renisoratra iray ihany no eto, v, na w, io izany no litera tokana mandrafitra ny anaran’i Eva’ izay nahazoana ny hoe Jehovah.
Amin’ny litera hebreo nefa, iray ihany koa ny v, w, sy ny f, raha ampiana zanatsoratra -o ny f, dia manome ny fo, na foha izay iray ihany raha tononina.
Fampiasan’ny mpanao hatsaràna izy ity rehefa mamoha hery, na mamoha sikidy, miteny izy aloha hoe foha, foha, foha…, hamohazana ny hery, miampy fitokoana hafa vao mampiasa ny fahaizany amin’izay.
Litera iray F,v, w ihany io, fa ny fanononana sy ny fampiasana azy no nampiofo azy rehefa nandeha ny fotoana.
Iza ary izany no antsoin’ny mpanao hatsaràna rehefa hanao ny raharahany ? Jehovah na IAhweh ve ? Na i Eva ?
Eny no valiny.
Marihina fa tsy voaporofo mihitsy hoe vehivavy i Eva na hoe olona iray avy i Eva sy i Adama.
Ny voaporofo izao dia fiantsoana ranakandria na fiantsoana an’Andriamanitra ny Adama sy Eva.
Izany hoe anaran’i Eva ity Jehovah na Iaveh ampiasaina amin’ny fivavahana ity raha anaran’i Adama ny Adonaï

Amin’ny teny hebreo, ny renisoratra no tena mitondra ny hevi-teny, azo soloina ny zana-tsoratra, nefa tsy miova mihitsy ny hevi-teny,
Azo apetraka na alana koa ny h fa tsy dia manova ny heviny loatra. Ny mahasiah ohatra messie rehefa adika na mehesi.
Ary ireo voalaza ireo no fitsipika hita ao raha tsoahina avy amin’ny kabbale.
Tsy hiresaka grammaire sy ny karazany isika, fa tsy anjarantsika izany.

Raha jerena maika, dia toa anaran’olombelona na Razan’olombelona hatrany no hitantsika eto, anononana ny anaran’Andriamanitra, fa nahoana ?
Valiny tsotra, satria tsy azo notononina ilay tena anaran’Andriamanitra.
Olona 3 ihany teo amin’ny tantaran’ny zanak’olombelona no afaka manonona sy mpampiasa an’io anarana io, dia ny Mesia, iza tsy iza fa Toth, « Dieu Ra », na  « Dieu soleil » izay i Mosse na mosesy (Moizy),  ny faharoa i Davida, mpanjakan’Israely izay i Mosesy ihany no niverina (réincarné), ny fahatelo, ny mpanoratra izay tsy iza fa i Davida ihany koa no niverina (réincarné).

« Fantaro ny tenanao, dia hahalala an’ireo Andriamanitra sy ny Tontolo ianao ». Socrate
Ity vokam-pikarohana ity izay navoaka avy amin’ny hyéroglyphe na kabbale hebreo, tsy hafa fa angamba famenon’nyfandikana Hyéroglyphe ejipsiana nataon’ingahy Jean-François Champollion ihany.

Mitovy amin’ity pejy ity ny lalàna narahina tamin’ny fandikan-teny teto.

FANAMPIM-PANAZAVANA VITSIVITSY

Ny fifandraisana sy ny fifaneraserana indrindra ara-batana dia mampifandray ny fanahin’ny roa tonta ( miaraka @ vatana ihany mantsy io fa tsy hita maso, manodidina ny vatana ka ny ambony indrindra izany hoe ny vatana faha7 no mamono ny  faha6 ary vatana faha6 fonosin’ny vatana faha6, ka ny vatana ara-nofo no fonosin’izy rehetra. Mety hahatratra metatra maromaro miala ny vatana ny habeny. Manonja (vibre) io Fanahy io ka miankina @ fivoarana ara-panahy (« évolution spirituel ») ny vaikan’ny onjany (Fréquence)) ka misy ny fifampitan-kery.

 

 

Mety hisy araka izany ny hery maloto na madio hifindra aminao avy @ izay mifanerasera aminao ho voarainao, toy izany koa ny avy aminao mankany aminy; miankina @ fivoaranao ra-panhy nefa izany, mora voarainao ny hery madio, raha madio ny fanahinao, mora andarain’ny hery maloto kosa ianao raha mifanohitra @ izany.

Misy oha-pitenenana somary hain-teny manao hoe : “raha ny mpangalatra no mandray Tanana anao, atsipazo toa fatim-biby” io voalaza etsy ambony io  ny antony.

Tsarovy fa hery maloto ny aretina, ary mora mandray hery maloto izay mifampikasoka @ marary matetika, indrindra ireo mitsabo @ alan’ny fifampikasohana sy @ alalan’ny herin’ny tenany toy ny mpanotra sy ny mitovy aminy. Misy fiantraikany betsaka @ fiainan’ilay olona izany noho izy mandray ireny hery maloto maro avy marary tsaboiny ireny ka ilana fitandremana sy fanadiovana.

 

 

FEHINY

Vatana tsy hita maso ny Fanahy, hazavana misy sosona 7 izy, izy no tena tompon’andraikitra amin’ny fahavelomana sy amin’nizay rehetra ataon’ny tsirairay. Mety maloto ny fanahy ary azo diovina koa.

Misy ny famaritana hafa momba ny fanahy izay ampianarina antsika any amin’ny kilasy famaranana izay milaza fa ny fanahy dia ilay fitaovana entina miahy sns…tsy mifanipaka amin’izany ny voalaza eto fa feno kokoa.
Eo amin’ilay toetra mahaizy azy ny fanahy kosa tsy mitovy, tsy ny hanohitra izay fikarohana vitan’ny hafa teo aloha nefa no antom-pisian’ity voka-pikarohana ity, fa ny tsy fitovian’ny lalana naleha sy ny fomba fiasa ary ny traik’efa.
Anisan’ny nitondra tamin’izany lalana hafa izany ny fandalinan’ny tena ny siansa ara-panahy na siansa momba ny zava-miafina (  » science occulte  » ) nanomboka ny taona 2000, ao anatin’izany ny Yoga… sns. Mampitolagaga ny vokatry ny fikarohana rehetra natao, izay tsy ho voalaza eto avokoa. Tsapa tamin’izany fa Anisan’ny lasa lavitra indrindra teo @ fivoarana ara-panahy (évolués spirituellement) ny Razantsika ary tsy lasan-ko vavany ireny fa nampihariny t@ fiainany. Tsy finoana ireny fa fahalalana.

Mandany taona maromaro ny mpikaroka na Malagasy na vahiny ankehitriny hahalalana an’ireny, fiainana iainana andavanandro kosa ireny t@ Razantsika.
Iray amin’ireny ny tenako izay manoratra. Voka-pikarohan’ny tena manokana moa izy ity.

Tsy hafa noho ny hafa nefa fa ny FANAHY izay midika hoe Aura @ teny sanskrity, dia misy @ olona rehetra « ny fanahy no olona »

Samy mahalala azy io izay rehetra mikaroka na gasy na vahiny, izany no mahatonga ny fandikana ny teny sasany nataoko @ teny vahiny.

Tsy mifanipaka @ izay ampianarin’ny baiboly koa nefa, na boky masina hafa.

AVY AIZA ARY NO NAHALALANY AN’IZANY? nefa vao an-jato taonany vitsy izay no nisian’ny baiboly?

Maro ny valiny izay samy misy mahamarina azy avokoa

Anisan’izany ny fisian’ny mpiavy maro avy @ tany samihafa tonga nonina teto, teo ny jiosy, ny Indiana, indonesiana…….sy ny hafa izay samy nametraka dian-tanana teo @ kolontsaina sy ny tantara avy.

Tsy azo heverina nefa fa mpiavy avy amina foko sy firenena samihafa, nonina t@ toerana samihafa sy nifalavitra mihitsy aza, samy nanana ny teniny sy ny kolontsainy avy no afaka hametraka kolontsaina tokana sy fiteny tokana, fivavahana tokana teto @ ity firenena ity.

Tsarovy fa samy manana ny teniny ny isam-poko any @ firenena Indiana, indonesiana ary misy tsy mifankahazo fiteny mihitsy aza; na dia ny teny sanskrity avokoa aza no fotony.

 

Ny tenintsika nefa iray, hatrany avaratra ka hatrany atsimo, andrefana miatsinanana, tsy mila mpandika teny raha hifampiresaka @ mpiray tanindrazana avy any @ faritra hafa, ny finoana koa tahak’izay ihany.

Ny fivavahana jiosy moa nolovaina avy @ ejipsiana izay nandray avy @ kolontsaina atlant tahaka ny grika ihany.

Tsy lavina aloha fa nametraka ny azy izay tonga, fa tsy nanova zavatra betsaka izany, ny azo antoka indrindra dia fahendrena nifandovana tamin’ny Lémuriens, izay Razantsika izany (tsy gidro akory no tiana holazaina eto fa ny mponin’ny kaontinanta Lémurie, na Gondwana ho an’ny Géologue). Ny lémuriens izay isan’ny mponina niaina voalohany teto an-tany izay heverin’ny mpikaroka sasany fa efa hatr@ andron’ny Dinaozaoro mihitsy aza.

Marihina fa efa nilentika tahaka an’I Atlantide ihany koa ny ampahany betsaka t@ io kaontinanta io ary isan’ny sisa tavela I Madagasikara. Ary ny mponin’ireo tany roa ireo izay samy nanana fahalalana sy fahefana avo lenta tsy mbola tratrantsika @ izao fotoana izao.

TSY TAFIDITRA ATO AMIN’NY LAHATSORATRA IRETO MANARAKA IRETO FA AMPAHANA VIDEO, Tsy mbola misy feo ireto (voix off).
, NOFORONIKO.
4ora no ilaika hamoronana sarimihetsika 2mn

Ny any ankoatra

Miandry fanampiana avy aminao ny fanohizana azy

…Raha jiolahim-boto, no mahatratra anao toy izao, dia hiteny mihitsy ity feon-kira ity

Mitsoka afo avy any ambany (allumer le feu avec la derrière)

Inona no teo alohan’ity tantara ity ?

Il me faut seulement 4 heures pour réaliser 2 mn d’animation vidéo.
On attend de l’aide pour pouvoir les continuer.
Imaginer si vous investissez dans ma technique de création de bande dessinées,
La technique la plus rapide qu’on connassait jusqu’aujourd’hui.

Manala azy koa ny matoatoa, manindry kely ny namany indraindray, mifanala e.

articles a vendre


ExactSeek: Relevant Web Search

référencement site web - camera wifi - rencontres hard - Beurette Messenger
rencontres edenflirt - rencontre xflirt - rencontre gratuite - yes messenger

référencement

ILAY ANARAN’ANDRIAMANITRA TSY AZO TONONINA

L'AURA DANS l'ESOTERISME MALGACHE ET BIBLIQUE

PROFESSION ACTUELLE : Éleveur de canes pondeuses ; Créateur de couveuses ; Créateur de bandes dessinées
COMPÉTENCES : Créateur de dessins animés ; blogueur
EXPÉRIENCES PROFESSIONNELS : Détoureur sur Photoshop ; Opérateur de saisie ; Correcteur
MES PROJETS : Animer d’autres sites web ; créer des images pour d’autres sites, décrypter la bible en texte et en image. Lier le yoga à la kabbale
MA VIE ANTÉRIEURE : J’étais David, roi d’Israël

 

13 mai, 2011

L’Aura, dit l’esprit humain

bloggif_5d81f99c92f49

L’aura ou l’esprit humain, les 7 couches de l’aura, les rôles de l’aura, les pouvoirs de l’aura, le double étherique, les influences de l’aura dans nos attitudes et nos santés, le corps émotionnel, le corps astral, le mental, le corps causal et la loi du karma, le corps bouddhique, L’aura Atmique, image montrant l’aura. Quelques proverbes et citations.

L’aura c’est  l’Âme ou lumière (image à droite)
C’est celui qui vient de l’au delà et qui y reviendra.

C’est celui qui communique avec le monde invisible.
C’est celui qui s’entretient avec Dieu et les anges.
C’est ce qui vit et utilise notre enveloppe charnel pour agir sur notre monde,
C’est l’étranger qui vient et qui repartira,
C’est l’étranger qui prête notre corps matériel pendant un moment prédéfini et qui l’abandonnera à jamais à la fin de la vie.
C’est le soi du passé et le soi du futur.
C’est ce qui était et qui sera.
C’est celui qui porte notre identité spirituel.
C’est le responsable de tous ceux nous faisons, de ce que nous pensons, de nos intentions …
C’est celui qui ne repose jamais.

C’est notre maître.
C’est l’aura (image à droite) qui est l’Homme,
« Ny Fanahy no Olona

C’est l’étincelle divine en soi, le Dieu intérieur.

l'esprit de l'homme ou aura vibre

Le corps physique et l’âme

    Nous avons parfois l’habitude de le traduire comme esprit ou âme, et dans ce cas vous éloigner de son vrai sens. Pourquoi ?
Parce que le mot « esprit est aussi utilisé pour dires autres choses, (esprit scientifique, ouverture d’esprit), alors on peut l’utiliser pour exprimer de principe, la conscience aussi… FANAHY n’a qu’un sens si on veut le traduire, FANAHY veut dire AURA.

L’aura (mots sanskrit qui veut dire lumière),  c’est un corps subtils et invisible entourant le corps physique, appelé aussi « corps énergétiques.
L’aura c’est l’âme.
La bible dit que l’aura était la lumière de l’homme.

Ils apparaissent comme des lumières colorées ou comme des champs électromagnétiques mais ses apparences et ses couleurs sont changeants suivant l’état de santé de chacun, ses émotions, son humeur et son degré d’évolution spirituel.
Quand on le voit, on ne verra que la couche le plus influent à l’instant.

C’est un corps subtils entourant le corps physique et s’emboitent.
C’est l’aura qui nous distingue des autres êtres vivants, c’est pourquoi les ancêtres malgaches ont pensé :  « NY FANAHY NO OLONA » : « C‘est l’aura qui fait L’humain ».

Chaque être vivant a son aura, 7 couches pour l’homme et une seule (le double étherique) pour les autres.
L’aura est pur si nous serons innocents.
Son diamètre des auras pourra atteindre plusieurs mètres /de kilomètres en dehors du corps.

Les malgaches utilisent les mots « manam-panahy » et « tsy manam-panahy »  pour qualifier pour qualifier une personne selon sa conduite et l’image qu’il projette dans la société.
« Manam-panahy »(manana  = avoir  + fanahy  = Aura ou sagesse)  c’est-à-dire Sage.
Et « tsy manam-panahy » (tsy : négation comme ne pas, +  manana = avoir, + fanahy = Aura ou sagesse) veut dire bêtes ou brutes.
Ici avoir veut dire que la personne ait beaucoup (avoir de la connaissance ou «manam-pahaizana » pour qualifier une personne comme intellectuel et avoir de l’argent ou « manam-bola » pour dire que la personne est riche et le contraire pour dire que la personne ait peu.
mais ici si on qualifie une personne comme bête (« mifanahim-biby » qui a de l’aura comme celui de des bêtes) parce qu’il est dominé en permanence par la couche qui a la plus basse vibration ; la première couche de l’aura.
Un type qui se conduit comme un animal ou se dégrade spirituellement.
N’oublie pas que la colère, la jalousie, la peur, les inquiétudes, trop de désir et/ou de besoin charnel, la violence, pensée négative … endomagent l’aura.
Tous ces énergies négatives augmentent la densité de l’auras et font perturber la circulation des énergies positives dans notre corps.
Et c’est pourquoi que nous sentirons des souffrances, dominés par des problèmes, devenir malade…mourir.

 Nous ne trouvons pas jusqu’ici des documents écrits laissés par les anciens pour transmettre leurs sagesses et leurs savoir comme la Bible pour les juifs, le Bhagavad gita, le Mahabharata et le Védas pour les indiens.
Mais les connaissances ne sont pas totalement perdues, certains sont cachés dans les « Angano » ou  mythe, légende…) et les proverbes, nous chercheurs spirituels utilisent nos moyens pour les savoir et les partager.

Ces savoirs sont cachés dans nos archives akashiques.

contact

Les pouvoirs de l’aura

Purification de l’aura

Les 7 couches de l’aura

Les ancêtres Malgaches avaient u proverbe qui pourra être traduit comme suit «Même qu’on a déjà 7 enfants, on ne peut pas maîtriser les affaires de la maison, mais avec les 7 auras on pourrait y arriver ».
Ici, maison pourra être traduite comme foyer, famille, soi même, et aussi la société ou un pays.
Et ses 7 couches sont :
-Le double étherique (Vatana Aina ou Vie)
-le corps émotionnel
-le corps astral
-le corps mental
-le corps causal
- le corps bouddhique
- l’
aura atmique
N.B Chaque  couche aurique est un corps indépendant et dans le sommeil le corps physique reste allongé et l’aura s’envole, mais toujours rattachés avec le corps physique par le « corde d’argent » et si ce corde sera coupé, on mourrait.
Nos ancêtres pensent que le sommeil est un demi mort.

Le double éthérique

Le corps émotionnel

Ce corps produit les émotions, comme son nom indique, les inquiétudes, la peur, le courage, la jalousie,l’énervement, la joie,  l’orgueil, l’égoïsme…
C’est ce corps qui est la source de la passion aux arts et la création artistique.
Ceux qui explore le monde de cette couche sont des artistes redoutés.

Les personnes influencées par ce corps veulent toujours que leurs travaux aient de qualités impeccables, Ils ne tolère pas les moindres erreurs.
Ce sont des gens perfectionnistes.
Ils aiment ceux qui brillent ; ce qui est luxe.
Ce corps corps nous incite aussi à être égoïste.

Il nous donne aussi la faculté d’autoguérison et des innombrables pouvoirs psychiques.
Les facultés spirituelles ne se révèlent parfois que quand on est en second état, et le corps émotionnel nous fait vivre à cet état.
Influencé par le soleil, il aime l’expression je, cela me permet de dire que je ne m’étonnais pas de voir une personne dormant en travaillant; je l’ai vu monter et descendre d’un escalier, partagea des dossiers à ces collègues de travail.
Je l’ai vu détourer des images sur photoshop, endormis. Et la tâche est fini avec une parfaite qualité.
Il nous facilite le contrôle sur le son.
C’est pourquoi on trouve des chanteuses qui nous envoient dans les nuages avec sa voix.
Cet article sera chargé de nom si nous récitons ici leurs noms, mais vous les saviez.
Et quand une personne de ce type prend la parole, on s’intéresse forcement à ceux qu’elle a à dire ; on veut toujours l’écouter.

Cette couche influence le son mais, mais pas seulement le son.
Il fait aussi crever nos écrans par d’autres artistes.
Pensons alors aux acteurs, si ces hommes ou femmes du média arrivent à nous faire rire ; à nous partager la tristesse de leurs personnages, c’est parce qu’il joue avec ce corps, c’est ce corps qui véhicule les émotions. Ils ne doivent pas le savoir, nous pourrons ne pas le savoir, mais on sent, et à partir de maintenant, on commence à savoir.
Mais il s’agit aussi d’autres artistes ; des peintres qui peuvent vous passer mil messages dans un seul , avec des paysages, de portraits impressionnants…
On se plaît de lire leurs romans de plusieurs centaines de pages, loin d’avoir marre. Leurs façon d’écrire est bien calculées pour attirer nos attention, les points et les virgules ne sont pas mis par hasard ; même que l’auteur n’a pas suivi de formation en rédaction.

Le corps émotionnel nous incite aussi à toujours se comparer, se concourir. On aime la compétition.
On veut être à la hauteur de soi même et à être plus fort que les autres.

A cause de son d’orgueil.
Mais il nous donne aussi du courage, de l’inspiration…
Il stimule la jalousie, Et cela n’est rien de romantique, mais d’une manière à protéger ses biens, ses privilèges, son droit. C’est une question d’honneur.
Il rend facile le contrôle sur le son à sa façon.


Sa moule de création est le corps bouddhique.

Il influence le manipura chakra, véhicule du Chi.
Il stimule la confiance en soi, nous donne de l’assurance.
L’élément feu se manifeste dans le corps sous la forme de chaleur dans le plexus solaire.
Et cette chaleur nous rend quelquefois instables, précipités…
Le corps émotionnel est le centre de la vitalité.
Il assimile l’énergie solaire qui nourrit notre corps étherique et donc notre corps physique.
Son influence aussi nous rend sensible, avoir des émotions fortes : énervé, peureux…
Ne pas confondre émotions et sentiments même qu’ils sont très proches.
Les artistes martiaux utilisent ce corps plus que les autres, ils son doués, mais redoutent autant les sentiments.
C’est pourquoi les moines interdisent l’amour, …et restent célibataire.
Ce ne sont pas les femmes qui sont interdis mais ce qui est cité ci-dessus. Il nous rend faible…si on n’arrive pas à maîtriser le corps astral.

Le corps astral

Le corps mental

Lié aux autres corps par le kundalini.
Correspond au méridien du vaisseau conception de l’acupuncture chinoise : longe la colonne vertébrale jusque dans les orbites des yeux.
C’est celui qui fait communiquer le spirituel est le corps matériel.
Il joue le rôle de traducteur.
Il transcrit l’énergie en message et vis versa.
Un hypnotiseur dans un film dit à son disciple : « Dit-toi à toi même « je réussi », et tu réussiras »
C’est le dernier filtre avant l’expression.
Il est l’intermédiaire entre le conscient et l’inconscient.

C’est l’instrument pour penser.
En malgache ce corps est appelé « saina » (outil de pensée) et penser c’est « misaina »

Les malgaches disaient toujours : « n’ai -je pas ma colonne vertébrale ? » Pour dire qu’on ne peut pas lui influencer, ou de lui dicter ce qu’il va faire ; il a bien son mental.
C‘est celui qui stimule notre créativité.
Avec lui on peut choisir, prendre des décisions, agir volontairement.

Nos pensées, nos idées et nos connaissances viennent de notre corps mental.
Il est la source de nos projets, la stratégie dans tous ses formes.

 A chaque projet, il fait des calculs sur les avantages, bénéfices et pertes avant de faire un acte ou un projet.
Certains occultiste lui reproche de source de blocage de l’expression de nos capacités psychiques.
Parce que trop de temps sépare la pensée et l’action ?
Dans la genèse, il est Identifié comme le serpent qui incite Ève à manger la  » pomme de discorde « .
Il conseil, il connaît le bien et le mal, il est rusé…
Voyons cet extrait de la genèse 3

«  » 5.     car Elohîms sait que du jour où vous en mangerez
vos yeux se dessilleront et vous serez comme Elohîms,
connaissant le bien et le mal. «  »
6.     La femme voit que l’arbre est bien à manger,
oui, appétissant pour les yeux,
convoitable, l’arbre, pour rendre perspicace.
Elle prend de son fruit et mange.
Elle en donne aussi à son homme avec elle et il mange.
7.     Les yeux des deux se dessillent, ils savent qu’ils sont nus.
Ils cousent des feuilles de figuier et se font des ceintures.»
Le mot savoir est attaché à lui, le savoir commence dès son premier intervention.
« 11.     Il dit: «  Qui t’a rapporté que tu es nu  » ?
L’arbre dont je t’avais ordonné de ne pas manger, en as-tu mangé ? »
12.     Le glébeux dit: «  La femme qu’avec moi tu as donnée
m’a donné de l’arbre, elle, et j’ai mangé. « 
13.     IHVH-Adonaï Elohîms dit à la femme: «  Qu’est-ce que tu as fait ? « 
La femme dit: « Le serpent m’a abusée et j’ai mangé.  » »
Avec lui, on est comme l’ apôtre Thomas ; il faut toujours de preuve pour savoir si c’est vrai ou non.
Essayons un peu d’être Thomas ,voyons la bible par nos facultés mentaux.

Dieu Créa le monde en 6 jours ; pourquoi pas une seconde ? … Dieu tout Puissant !
La bible chrétienne est le fruit de copies et de compilation de la sagesse de divers cultures des différents pays du monde pour l’ancien testament, et des histoires douteuses pour nouveau testament.
Et le premier église chrétien était fondé par l’empereur ROMAIN Constantin (306 – 367) pour pérenniser la puissance de Rome et sa culture, le nom de son Église est Église Catholique ROMAIN.
Et parce qu’il est ROMAIN, son siège est à ROME.
Avez-vous déjà demandé pourquoi Jésus n’a pas écrit son propre histoire ?
Pourquoi attendre Constantin quelques siècles après pour donner l’ordre d’écrire sur lui ? Et sous la supervisionde cet Empereur Romain qui ne l’a jamais vu ?
Beaucoup d’histoire sur cet homme est inventé, j’arrête ici pour le moment ; Écrirons un peu sur l’ancien testament.

LA GENESE

2.6 : Le paradis de la Bible est « emprunté » au poème sumérien (rédigé vers -2800) « Enki et Ninhursag »où l’Eden hébraïque et le Dilmun sumérien ne font qu’un: mêmes fleuves, même endroit, même souffrance, même péché originel.


2.7: « L’éternel Dieu forma l’homme poussière de la terre » récupéré de la légende sumérienne (« poussière » se dit « tit » en hébreu et « ti.it » veut dire « ce qui est en vie » en sumérien).


2.21: Le mystère de la côte d’Adam est aussi « emprunté » au poème sumérien « Enki et Ninhursag »: c’est là où est le mal d’Enki, la côte vient du jeu de mot sumérien « ti » (« côte » ou « faire vivre ») jeu de mot qui n’a plus de sens en hébreu.
2:22 La femme a été créée à partir d’une côte de l’homme. Faux! on pourrait même presque affirmer l’inverse: C’est la femme qui porte l’homme dans ses entrailles.
Et en plus, le chromosome sexuel d’Adam est XY, il est impossible que sa côte pourrait générer un chromosome sexuel XX pour Eve.
Ce qui est sûr maintenant est que Adam et Eve n’ont pas vraiment existé.
La race humaine était clonée à partir des autres êtres vivants, Etre matériel et des Etre spirituels.

3:2 Adam et Ève et le fruit défendu: encore une fable recopiée à l’identique d’une ancienne légende sumérienne qui fait dépendre l’origine du mal de la première femme qui, induite par un serpent à désobéir au dieu créateur, convainc son compagnon de manger le fruit de l’arbre interdit. Les sceptiques peuvent admirer le cylindre de la tentation au British muséum à Londres où l’on voit la femme, l’homme, le serpent et le pommier.
Aujourd’hui, personne de sérieux ne croit en la réalité historique d’Adam et Ève.

 

 

Ces corps que nous venons de citer ont chacun des faiblesses, ils peuvent faire du mal ou de bien, les images ci-dessus le prouve.
Alors ces sont des corps mortels, mais ils ne meurent pas tout de suite avec le corps physique, chaque corps continue sa vie dans son monde jusqu’à ce que son destin annonce à chacun d’eux sa fin.

Maintenant, nous allons parler des corps immortels.

Le corps causal : Fanahin’ny fahamarinana  ou Eritra

Corps Bouddhique « Fanahin’ny Fahendrena »


La conscience de ce corps apporte intelligence spirituel, vision multidimensionnelle
.

Dans la conscience de ce corps, le temps  n’existe pas, passé et futur sont réunis dans un même espace.
Ce corps nous permet de savoir notre unité avec le monde la nature et le cosmos, la loi qui régit  l’existence, l’interaction entre toute chose.
C’est l’aura de la sagesse, le nom de Bouddha est un sens dérivé de ce nom comme le nom de Buddhi Dharma.
Peu d’être humains peuvent y accéder.

Les Agarthiens (peuple de l’Agartha : le « royaume de la terre creuse » baptisé ciel dans l’apocalypse, Éden (partie d’Éden) dans la Génèse, ou paradis) ont sûrement atteignent ce niveau de conscience. ce sont des personnes vivantes et immortels.
Les anges aussi.
La théorie de la glorification fais rire, cette thèse pense que les Anges passent leurs temps à glorifier Dieu, Est ce nécessaire cette glorification ?
Et le Dieu qui veut être glorifié existe t-il ? Ce n’est que le fruit de l’imagination.
Les anges passent leurs temps à chanter, à murmurer des mots sacrés.
Ces mots sacrés, ces mantras qu’ils prononcent augmente leurs forces et leurs pouvoirs.
Les mantras sont des mots énergétiques.
Ils ne sont pas comme nous qui agissent en utilisant le corps physique.
Ils travaillent avec des mantras, des mots sacrés, ils sont aussi des mots : des verbes.

Paul a écrit : « malgré que je parle avec le langage des hommes et des anges… »
Le langage des hommes, nous le savons bien, nous le parlons à chaque instant, avec nos vocabulaires et nos grammaires conventionnels.
Mais celui des anges n’est pas conventionnel, ce sont des mots qui sont en rapports avec les énergies qui circulent dans chacun d’entre nous, dans le moindre objet existant comme dans le cosmos entier.
Le mantra est à la fois mot et énergies.
C’est aussi le langage des premiers êtres humains.

Maintenant vous savez, le langage des anges est le mantra.
Ceux qui ont conscient de ce corps et explorent son monde ont le pouvoir sur les mots.
Silencieux,
Ces personnes ne disent jamais n’importe quoi, ne mentent pas, n’insulte pas.
Leurs paroles sont des oracles.

Aura Atmique ou Aura Divin

Ici, par ce corps, nous savons le vrai sens du mot amour et sa valeur.
« Dieu est Amour », …

C’est  étincelle divine qui est en nous, qui nous fait Unir  avec Dieu.
Chaque humain a cet étincelle en lui, c’est le septième couche de l’aura.

Ses facultés veillent dans l’akash, il agi par nous nous même.
Il n’attend que nous pour manifester sa force et son pouvoir.
Chaque être humain a cette lumière en lui.

Il dit : « Je suis égal en toutes les existences, nul ne M’est cher, nul par Moi n’est haï ; cependant ceux qui se tournent vers Moi avec amour et dévotion, ils sont en Moi et Je suis en eux. »
Tout est fait par luit, tout est en lui, et il est tout.

« Sache que Je suis le germe éternel de toutes les existences, ô fils de Prithâ. Je suis l’intelligence de l’intelligent, l’énergie de l’énergique. »
« Je suis la force du fort exempt de désir et d’attraction. Je suis dans les êtres le désir qui n’est pas contraire au dharma.« « Sache que Je suis le germe éternel de toutes les existences, ô fils de Prithâ. Je suis l’intelligence de l’intelligent, l’énergie de l’énergique. »
« Je suis la force du fort exempt de désir et d’attraction. Je suis dans les êtres le désir qui n’est pas contraire au dharma.« 

Il est la source et il est le but.

« Moi, la voie et le but, le soutien, le maître, le témoin, la maison et le pays, le refuge, le bienveillant ami ; Moi, la naissance et l’état et la destruction de l’existence apparente ; Moi, la semence impérissable de tous les êtres, et le lieu éternel de leur repos.
Je donne la chaleur, Je retiens et j’envoie la pluie ; l’immortalité, et aussi la mort, l’existence et la non-existence Je suis, ô Arjuna. »
« Par Moi tout cet univers a été étendu dans l’ineffable mystère de Mon être ; toutes les existences sont situées en Moi, et non Moi en elles.

Et cependant toutes les existences ne sont pas situées en Moi. Vois Mon divin yoga ; Mon Moi est la source et le support de toutes les existences et il n’est pas situé dans les existences.
Moi, l’action rituelle ; Moi, le sacrifice ; Moi, l’oblation ; Moi, l’herbe qui donne le feu ; le mantra, Moi ; Moi aussi le beurre ; Moi, la flamme ; l’offrande, Moi. »

Source : Bhagavad Gita

C’est aura est lié au 7eme chakras qui est le Sahasrara au sommet de la tête.
Les ancêtres Malgaches ont un proverbe qui peut être traduit :  « Faut pas penser à la vallée vide, Mais à Dieu au sommet de ta tête ».
Et la bible aussi  à quelques mots à dire à propos de cet auras :
« Moi et le Père nous sommes qu’Un»  Jean 10 : 30
« ne crois tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en Moi ? » Jean 14 : 10

C’est cet aura qui nous fait devenir Maître de la nature.
Nous travaillons avec Dieu pour son organisation par la loi Loi d’Un.
Nous continuons avec lui la création.
Et quand on atteint le niveau suprême de la spiritualité ; avoir réalisé ses missions ; avec une pureté totale de l’aura quand on n’a plus besoin de se réincarner, on retournera à la source, on n’est plus différent de notre conscience d’origine, on rejoint le Créateur et sera le même que lui.

Ici je suis berné par le proverbe Malgache disant : « Les défunts ancêtres deviendraient Dieu ».
Ce n’est pas une citation d’un homme ordinaire.
Ces proverbes étaient toujours nés de l’observation et de l’expérience.
Et cette phrase nous apprend grand-choses.

Et maintenant, nous comprenons bien la citation de Socrate : « Connais toi, toi- même et tu connaîtras l’Univers et les Dieux »
Mais encore, voici une texte de la sagesse : 7, 7-24 :

7.     Aussi, j’ai prié et le discernement me fut donné,

j’ai appelé et sur moi vint un souffle de sagesse.

8.     Je l’ai appréciée davantage que sceptres et trônes,

j’ai compté la richesse pour nulle en face de sa valeur.

9.     Je ne lui ai pas égalé la pierre la plus précieuse,

oui, tout l’or, au regard d’elle, est comme un peu de sable

et l’argent ressemble à de la boue comparé à elle.

10.     Je l’aime davantage que la santé et la beauté,

je préfère l’avoir plutôt qu’une lumière

parce que la clarté qui émane d’elle ne s’éteint pas.

11.     Tout bien m’advient en même temps qu’elle,

une richesse innombrable est en ses mains.

12.     De tous ces biens je me suis réjoui parce que c’est la sagesse qui les amène,

mais j’ignorais qu’elle en fût la mère.

13.     Sans fraude je l’ai apprise et sans envie je la transmets,

je ne cacherai pas sa richesse.

14.     Oui, elle est un trésor inépuisable pour les humains.

Ses acquéreurs atteignent à l’amitié d’Elohîms,

les dons de la discipline la recommandent.

15.     Qu’Elohîms me donne de parler selon sa pénétration,

de discerner comme il convient ce qu’il m’a donné !

Oui, il est lui-même le conducteur de la sagesse, le guide des sages.

16.     En ses mains nous sommes, nous et nos paroles,

tout discernement, tout savoir-faire.

17.     Oui, lui-même m’a donné la pénétration exacte des êtres

pour pénétrer l’ordre du monde et l’énergie des éléments,

18.     la tête des temps, leur fin et leur milieu,

les alternances des solstices, la succession des saisons,

19.     les révolutions de l’année, les positions des astres,

20.     la nature des animaux, l’instinct des bêtes sauvages,

la force des souffles, le discours des humains,

la variété des plantes, les vertus des racines.

21.     Ce qui est caché et ce qui est découvert, je le connais.

Oui, la sagesse, artisan du tout, me l’a enseigné.

22.     Oui, il est en elle un souffle sagace, sacré,

homogène, multiple, subtil, vif, clair, pur, lucide,

impassible, aimant le bien, aigu,

23.     libre, rétributeur, aimant l’humain, courageux,

stable, serein, tout-puissant, voyant tout,

s’insinuant en tous souffles sagaces, purs, subtils.

24.     Car plus que tout mouvement la sagesse est mobile.

25.     Oui, elle est l’haleine de la puissance d’Elohîms,

le pur effluve de la gloire de qui peut tout.

Aussi aucune contamination ne peut s’y introduire.

26.     Oui, elle est le reflet de la lumière de pérennité,

le miroir immaculé de l’énergie d’Elohîms, l’image de sa bonté.

27.     Elle est unique et toute-puissante,

elle reste en elle-même et renouvelle tout,

de génération en génération elle se transmet aux êtres fervents

et fait d’eux des amis d’Elohîms, des inspirés.

28.     Car Elohîms n’aime la parole que si elle demeure unie à la sagesse.

29.     Oui, elle est plus resplendissante que le soleil

au-dessus de toute constellation astrale

et si elle est comparée à la lumière elle remporte le prix,

30.     car la nuit succède à la lumière

mais contre la sagesse, le mal ne prévaut pas.

La loi de contamination

Les 7 couches de l’aura s’enveloppent dont le double étherique enveloppe le corps physique, le corps émotionnel enveloppe le double étherique et ainsi de suite.
Le diamètre, la fréquence vibratoire et le champ d’influence de ces corps subtils dépendent de l’évolution spirituel de chaque individu.
La communication directe (rencontre sur le même endroit) surtout s’il y a de contact physique provoque une confrontation aurique entre les 2 ou différentes personnes, les champs auriques s’entremêlent et provoquent une influence (échange d’énergie) entre les 2 et ou les différentes personnes présentes.

Nous sommes dans un monde appauvris de lumière, impurs et cet impureté attire et dégage  plus  de vibrations négatives que d’énergies positifs et les plus évolués attirent et dégagent plus de vibrations positives.
C’est pourquoi un proverbe Malgache dit « Si un voleur vient pour te prendre la main, jet le comme un cadavre de bête »
« Ceux qui sont avec des pêcheurs ont l’odeur de poissons »
Et un sage dans la bible écrit :
« Dis-moi qui est ton ami et je te dirai ta moralité ».
Alors il nous faut faire attention.

Comment se protéger ?

La meilleure protection est d’avoir des pensées positives, des attitudes positives.
Les maladies ont des vibrations négatives et dégagent des énergies nuisibles à tous ceux qui touches  ou avoir des contacts avec ses victimes, alors les personnes qui ont parfois des rencontres avec des malades, surtout les guérisseurs qui les purifies avec ses propres énergies ou par des contacts physiques comme les tradipraticiens (masseurs) doivent se protéger et se purifier.
Sinon ils seront influencés négativement par ces ondes nuisibles des maladies.

Source de savoir des ancêtres Malgaches

Comment ce peuple inconnu qui n’eût pas de document écrit arrive t-il à connaître ces choses extraordinaires ?
Par la bible ? non la bible n’arriverait ici qu’au commencement de la pérdition peu à peu de leurs sagesse par leurs desendants, suivez les explications.
Chacun pourra avoir ses explications, comme l’influence des étrangers qui furent immigrés ici (à Madagascar).
Certaines thèses affirment que sa culture est hérité de celle des  Indiens et ou des Indonésiens, hebreux..
Mais n’oublie pas que chaque tribus Indiens ou indonésiens ont chacun sa propre langue, L’Inde a actuellement 628 langues.
Et certaines langues tribales sont totalement inconnues des autres même qu’ils ont tous pris racine du sanskrit.
Le vrai pays d’origine des Hébreux avant leur arrivée en Égypte n’est pas vraiment identifié.
Les lois de Moïse sont semblables aux règles de la société Malgache prébiblique.
Mais ces raisons ne sont pas suffisantes pour dire que les ancêtres Malgaches ont copiés les leurs.
C’est impossible si des personnes venus des différents pays, parlant pas une même langue et  ayant des cultures très différentes peuvent former une langue unique, religion unique.
La religion Juif prît sa source de la culture Egyptienne qui est dérivée  lui aussi de la culture Atlante comme celle des Grecs.
L’immortalité enseigné dans la religion Judéo-chrétienne est né en Egypte, àprès leur échec dans la recherche de l’immortalité physique, et la résurrection par l’intervention de la pyramide. Quand ils ont vu que les pharaons n’avaient pas pu retrouvé la vie après leurs enterrement dans des pyramides, ils ont dû tirer l’observation que l’immortalité est résérvé à l’Ame, àprès la mort physique.
Et cette religion sus-cité a hérité cette observation parce que les juifs ont pris la culture Egyptienne.
La légende de Noé et la déluge est inspirée de « la Grande déluge », dont le nom de Toth est fait remplacé par celui de Noé, et de celui de Moïse aussi.
Voilà la similitude de la culture judéo-egyptienne.
Et avant d’arriver en Egypte, où était les Hébreux.
La langue malgache qui n’est qu’un seul dans tous le pays, pas besoin de traducteur si on parlera à une personne venant de n’importe quel région. Et malgré les émigrations par des juifs, des indiens, indonésiens et beaucoup d’autres dans notre pays, tous ça n’influence pas totalement nos cultures et notre religions même qu’ils ont tous laissés des traces.

La sagesse tous ces pays sont trouvés dans la sagesse traditionnelle Malgache.
Et la kabbale montre l’inverse de ces thèses bien connues.
Les Malgaches et les hébreux ont la même source et ils viennent d’une même terre.
Savez-vous que le nom de Dieu inconnu et interdit d’être prononcé est bien gardé dans la langue Malgache, collé avec d’autres mots et utilisé de temps en temps.Cyrius n’a pas encore l’autorisation du maître de ce mot pour le faire connaître, mais le temps viendra, on le saura.
Les règles grammaticaux font éclipsés ce nom.
Les Hebreux aussi l’utilise habituellement collé avec d’autres mots.
Des innombrables mantra  en hébreux et en sanskrit sont conservés ou peu métamorphosés dans la langue Malgache.
La continuité de l’utilisation de ces langages très anciennes jusqu’à nos jours démontrent que
la racine de la religion malgache est la spiritualité Lémurienne.
On ne veut pas parler ici les lémuriens de la zoologie, mais les peuples de la Lémurie dont Madagascar  fait partie.

La plus grande partie de la Lémurie fût déjà engloutie comme l’Atlantide (totalement englouti). Ces 2 terres furent peuplées par des humains hautement évolués spirituellement et technologique (technologie psychique) inatteignable jusqu’à présent par les la race humaine de notre temps.

Résumé

L’aura n’est autre que l’âme, il comprend 7 couches.
Tous nos états et nos capacités sont les conséquences de son influence, ils dépendent de la lumière et de la densité de chaque couche aurique, ainsi que le degré d’évolution de chaque être vivant.

Cet étude est commencé dans la spiritualité ancestrale Malgache, c’est le premier pas qui compte.
Mais l’attachement de cette culture aux autres pays du monde m’incitait à louper celles des autres, avec le yoga, l’astrologie et beaucoup d’autres…
Maintenant, je suis convaincu que nous sommes tous de même racine, nous vivons dans un monde régi par une seule loi, chaque chose, chaque évènement respectent chacun une loi bien prédéfinie.
Pas de miracle, pas de mystère.

 

L'homme esst l'esprit, descendant de Dieu

 

CYRIUS (TANGUY PARFAIT) (à droite : le concepteur de ce site )

 

 

 

Vous pouvez consulter ce site par appareils mobiles

 

 

 

 

vrai ou pas vrai |
Jeunes Cathos de l'Avallonnais |
Cloud |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Islam Qour'an Hadith Fikr
| VIENS A JESUS
| fanilomanazava